Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

SPORT

La Côte d'Ivoire élimine le Sénégal dans le chaos

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 14/10/2012

De violents incidents ont éclaté à un quart d'heure de la fin du match entre le Sénégal et la Côte d'Ivoire, qui menait alors 2-0, provoquant l'interruption du match. Par ailleurs, la Tunisie et le Mali se sont qualifiés pour la CAN-2013.

Sénégal – Côte d'Ivoire (0-2 match interrompu)

La Côte d'Ivoire a obtenu son billet pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2013, qui aura lieu en Afrique du Sud, dans le chaos le plus total. En effet, le match qui se déroulait à Dakar, au stade Léopold Sédar Senghor, a été définitivement interrompu à la 76ème minute de jeu alors que les Éléphants menaient 2 à 0 face au Sénégal (à l'aller, les Ivoiriens l'avaient déjà emporté 4-2 à Abidjan).

La situation a dégénéré alors que Didier Drogba venait d'inscrire sur penalty son deuxième but de la soirée (0-2, 50ème, 70ème). N’acceptant pas ce scénario catastrophe, des supporters sénégalais ont alors commencé à brûler des drapeaux, provoquant des mouvements de foule. De nombreux projectiles ont également été lancés sur la pelouse : pierres, bouteilles, sachets d'eau ou canettes vides, contraignant l'arbitre à arrêter le match, dans la plus grande confusion.

Les joueurs sénégalais et ivoiriens avaient dans un premier temps été regroupés au centre du terrain, rejoints ensuite dans ce périmètre de sécurité par des supporters ivoiriens. Les forces de l'ordre ont alors évacué les joueurs qui ont tous pu gagner les vestiaires, avant d'intervenir pour disperser les supporters sénégalais furieux à coups de gaz lacrymogènes.

Près de dix personnes, dont le ministre sénégalais des Sports El Hadji Malick Gakou, ont été légèrement blessées, selon l'AFP.

Le Sénégal, outre l’élimination, risque de grosses sanctions disciplinaires de la part de la Confédération africaine de football (CAF).

Maroc – Mozambique (4-0)

En toute fin de soirée, le Maroc, pourtant sèchement battu 2-0 lors du match aller par le Mozambique, est parvenu à inverser la tendance. Les Lions de l'Atlas, désormais entraînés par Rachid Taoussi, se qualifient pour la CAN après une large victoire 4-0 à Marrakech, grâce notamment à un penalty d'Abdelaziz Barrada et une réalisation de El Arabi.

Ouganda – Zambie (8-9 tirs au buts)

Les tenants du titre ont eu chaud ! La Zambie, vainqueur à l'aller 1-0, a perdu sur le même score à Kampala face à l'Ouganda (but de Geoffrey Massa). La décision est donc intervenue aux tirs au but. Un exercice qui sourit aux Chipolopolos qui s'étaient imposés ainsi en finale de la CAN 2012. La séance a pourtant mal commencé pour la Zambie avec un échec d'entrée du capitaine Christopher Katongo, mais les champions d'Afrique se sont bien repris pour s'imposer finalement (9-8).

La formation d'Hervé Renard pourra donc défendre son trophée lors de la CAN 2013, qui se disputera du 19 janvier au 10 février 2013 en Afrique du Sud

Tunisie – Sierra Leone (0-0)

La Tunisie, privée volontairement de son meneur de jeu Msakni, a concédé le nul 0-0 face à la Sierra Leone. Un score de parité qui qualifie toutefois les Aigles de Carthage grâce aux buts marqués à l'extérieur lors du match aller (2-2).

Malawi – Ghana (0-1)

Le Ghana, 4ème de la dernière CAN, a confirmé son succès du match aller à Accra (2-0). Les Blacks Stars se sont rassurés dès la 3e minute grâce à un but du Parmesan Acquah, qui a légèrement dévié un centre du Marseillais André Ayew.

Botswana – Mali (1-4)

Le Mali, 3ème de la dernière CAN, a validé son billet après avoir déjà obtenu une victoire lors du match aller (3-0). A Gaborone, les hommes de Patrice Carteron ont écrasé le Botswana (4-1). Le Malien Cheikh Tidiane Diabaté a inscrit le premier but de la rencontre. À noter également, le but de la tête de Modibo Maïga.

Nigéria – Libéria (6-1)

Le Nigéria, un des grands absents de la dernière CAN, a validé avec brio son accessit pour le prochain tournoi continental. Après avoir concédé le nul 2-2 au Libéria, les Super Eagles ont signé le plus gros score de la journée : 6-1. Moses a notamment inscrit un doublé alors que le Libéria a fini la partie à dix suite à l'expulsion de Gebron.

Suite ce dimanche 14 octobre

Le Cameroun aura fort à faire après son revers surprise à l'aller au Cap-Vert (2-0). Les Lions indomptables peuvent cependant compter sur leur star Samuel Eto'o. L'attaquant de l'Anzhi Makhachkala est revenu en sélection à la demande expresse du président de la République Paul Biya. Car le Cameroun a la hantise d'une deuxième absence consécutive à la CAN, ce qui serait du jamais vu.

Autres matches à suivre ce dimanche : Togo-Gabon (aller : 1-1), Burkina Faso-Centrafrique (0-1), Niger-Guinée (0-1), Éthiopie-Soudan (3-5), Angola-Zimbabwe (1-3) et Algérie-Libye (1-0).

Première publication : 14/10/2012

  • FOOTBALL - ELIM CAN 2013

    VIDÉO - Qualification de la Côte d'Ivoire dans le chaos

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o : "Messi mérite le Ballon d'Or"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)