Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

Culture

Des écrits inédits de Kafka bientôt dévoilés à Jérusalem

©

Dernière modification : 16/10/2012

Après une longue bataille judiciaire, l’État d’Israël a obtenu le droit de disposer de documents inédits de Franz Kafka, dissimulés pendant 40 ans par des particuliers. Les manuscrits seront remis à la bibliothèque nationale d’Israël.

Une collection d'écrits inédits de Franz Kafka, cachés pendant une quarantaine d'années dans un appartement de Tel Aviv, vont être rendus publics et transférés à la bibliothèque nationale d'Israël en vertu d'une décision de la justice israélienne rendue publique dimanche.

Ces manuscrits étaient en possession de deux sœurs, Eva Hoffe et Ruth Wiesler, qui se sont battues devant les tribunaux pendant quatre ans en affirmant avoir hérité ces documents de leur mère, Esther Hoffe, secrétaire de l'ami et exécuteur testamentaire de l'écrivain pragois, Max Brod.

La cour a toutefois décidé que ce dernier avait stipulé dans son propre testament que la majorité des documents qu'il avait donnés à sa secrétaire devraient être remis à des archives publiques.

Une nouvelle vision de Franz Kafka

Les documents de cette collection comprendraient aussi, croit-on, des manuscrits de Max Brod susceptibles de jeter une nouvelle lumière sur la vie de Kafka à Prague, où il est né en 1883.

"C'est une victoire pour le peuple d'Israël", a commenté devant Reuters le conservateur des archives du judaïsme de la Bibliothèque nationale, Aviad Stollman. "Ces écrits ont été enfermés à double tour pendant plus de 40 ans et vont être enfin révélés et accessibles à tous".

En 1939, Max Brod a pris la fuite devant les nazis, emportant dans le dernier train quittant Prague une valise sous le bras renfermant des écrits de l'auteur du "Procès" et du "Château" notamment.

Après la mort de l'exécuteur testamentaire en Israël en 1968, ces archives ont été remises à Esther Hoffe.

Sa secrétaire avait placé une partie des écrits dans des coffres-forts de Tel Aviv et de Zurich, le reste étant gardé dans son appartement de Tel Aviv. Elle est décédée en 2007.

L'Etat d'Israël avait contesté son legs à ses filles en faisant valoir que les écrits de l'écrivain, de langue allemande et de confession juive, devraient faire partie du domaine public en Israël.

(Reuters)

Première publication : 15/10/2012

  • LITTÉRATURE

    Des originaux de Kafka découverts dans des coffres-forts de banques

    En savoir plus

  • LITTERATURE

    Agota Kristof, sœur spirituelle de Kafka, est décédée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)