Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

François Hollande achève sa tournée africaine au Cameroun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : Les touristes algériens très attendus

En savoir plus

REPORTERS

La Libye en quête d'unité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Grèce en défaut de paiement, dette, déficit, faillite...et "grexit" ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attaque de Boko Haram au Nigeria : 150 morts dans 2 nouvelles attaques

En savoir plus

TECH 24

Les nouveaux innovateurs

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : la jupe de la discorde

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les profs 2" : les cancres sont de retour

En savoir plus

BILLET RETOUR

Billet retour à Gaza, un an après l’opération "Bordure protectrice"

En savoir plus

Sports

Des dizaines de millions de personnes ont regardé le saut de Baumgartner

Dernière modification : 15/10/2012

Le saut en parachute à 39.000 mètres d'altitude de Felix Baumgartner a été suivi dimanche soir par des dizaines de millions de personnes, dont huit millions en direct sur YouTube. Les réseaux sociaux ont aussi relayé l'événement.

Des dizaines de millions de personnes ont regardé dimanche avec fascination et angoisse le saut spectaculaire du parachutiste autrichien Felix Baumgartner, qui a franchi pour la première fois le mur du son en chute libre.

La vidéo - diffusée avec un décalage de 20 secondes pour donner le temps aux chaînes de télévision de couper les images en cas de catastrophe - a été regardée par plus de sept millions de personnes sur le seul site de partage de vidéos YouTube. Et des millions de messages ont été postés sur Facebook ou Twitter pour saluer cet exploit légendaire.

"Qui d'autre a vu Felix Baumgartner sauter?? Quelle sacrée légende!" a tweeté le jeune Gregor Bates de Bristol (Royaume-Uni).

Adam Polselli a tweeté de San Francisco (ouest des Etats-Unis): "Plus que tout, je suis impressionné par le courage de Felix Baumgartner. Puissions-nous être aussi courageux quand nous mettons un pied dans l'inconnu".

En Autriche, les réactions sont particulièrement fières. Le président autrichien Heinz Fischer a posté ce message sur Facebook: "Je félicite chaleureusement Felix Baumgartner pour son immense succès qui a été accompli avec courage et persévérance et attire sur lui l'attention du monde entier".

Jesus Diaz, qui a couvert l'évènement en direct pour le site technologique Gizmodo, a écrit qu'il avait "pleuré" en regardant la fin réussie du saut. "Il l'a fait, les mecs. Il a sauté depuis la frontière de l'espace, il a brisé quelques records et il a survécu", a-t-il écrit.

"Une couronne de lauriers pour vous, Felix. Quand vous étiez en train de tomber plus vite qu'aucun homme dans l'histoire, nos coeurs se sont arrêtés, collectivement, puis ils se sont gonflés d'orgueil", a ajouté Diaz.

Certains ont dressé des parallèles avec Neil Armstrong, le premier homme dans la lune, affirmant que Baumgartner inspirerait la prochaine génération des pionniers de l'espace.

Dans la masse des messages élogieux figurent quelques rares critiques contre "ce saut idiot" ou son manque d'intérêt scientifique.

Mais pour l'ancien astronaute de la Nasa, Leroy Chio, les technologies développées pour la combinaison pressurisée utilisée pour le saut de Félix Baumgartner "seront incorporées dans les futures combinaisons spatiales."

Intervenant sur la chaîne de télévision CNN, il a cité l'amélioration notamment de la télémétrie, des capteurs ainsi que de l'enregistrement et la communication rapide des données au sol.

L'ex-astronaute a aussi noté que les "combinaisons de la Nasa équipant les équipages des navettes ou celles utilisées aujourd'hui à bord des capsules (russes) Soyouz, reposent sur la même conception qui existe depuis longtemps avec quelques améliorations au cours des dernières années".

AFP

Première publication : 15/10/2012

  • SPORTS

    Baumgartner, premier homme à franchir le mur du son en chute libre

    En savoir plus

  • INSOLITE

    Felix Baumgartner, l'homme qui voulait franchir le mur du son en chute libre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)