Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Economie

Démission surprise du patron de Citigroup, Vikram Pandit

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2012

La banque américaine Citigroup a annoncé, mardi, la démission surprise de son PDG, Vikram Pandit, et la nomination de Michael Corbat à sa place. Cette démission intervient au lendemain de l'annonce d'une chute de 88% du bénéfice net au 3e trimestre.

Vikram Pandit n'est plus PDG du géant bancaire américain Citigroup. Le groupe a annoncé sa démission surprise, mardi, sans donner d'explication. Michael Corbat, qui dirigeait auparavant les activités de la banque en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, a été élu "à l'unanimité" par le conseil d'administration pour devenir le nouveau patron de ce poids lourd de la finance mondiale.

"Nous respectons la décision de Vikram", a affirmé dans un communiqué le président de Citigroup Michael E. O'Neill. "Depuis sa nomination au poste de PDG [en 2007, NDLR] , il a restructuré et renforcé le groupe au niveau international malgré le contexte de crise", a-t-il ajouté.

Cette annonce intervient au lendemain de la publication des résultats financiers du troisième trimestre qui soulignent une chute de 88 % du bénéfice net, une baisse moins importante que celle anticipée par les marchés. Ce qui s'était traduit, lundi, par une augmentation de 5 % de l'action du groupe financier à Wall Street.

Si cette démission a pris tout le monde de cours - l'action de la banque était en baisse de plus de 1 % dans les transactions avant l'ouverture de la bourse - la question de la succession du PDG agitait le groupe depuis quelques mois. Le quotidien américain "Wall Street Journal" rapportait, le 2 août 2012, que Vikram Pandit lui-même mettait en place un plan pour savoir qui allait lui succéder. Mais, comme l'expliquait le célèbre quotidien de la côte ouest américaine, celui qui était alors patron de Citigroup affirmait vouloir rester encore "quelques années" en poste.

France 24 avec dépêches

Première publication : 16/10/2012

  • BANQUES

    La banque HSBC épinglée pour blanchiment d'argent de la drogue et du terrorisme

    En savoir plus

  • FINANCE

    Bob Diamond, banquier banni de la City

    En savoir plus

  • FINANCE

    Le directeur général de Barclays démissionne à son tour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)