Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

EUROPE

Une vidéo sur l'islam embarrasse le Vatican

©

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 16/10/2012

Une vidéo particulièrement alarmiste présentant, entre autres, la France comme une future république islamique, a été diffusée par un cardinal lors d'un synode au Vatican. Une initiative qui provoque la polémique au Saint-Siège.

"L’islam sera la première religion du monde dans cinq à sept ans." [...] "D’ici 39 ans, la France sera devenue une république islamique." Ces affirmations proviennent d’une vidéo controversée qui agite la Curie. Intitulée "Muslim demographics", elle été projetée devant une assemblée de cardinaux et autres prélats réunis à l’occasion du synode sur la "Nouvelle évangélisation" qui se tient au Saint-Siège jusqu’à la fin du mois d’octobre.

L’initiative, pour le moins surprenante lors d’une telle assemblée, est du fait du cardinal ghanéen, Peter Turkson, président du Conseil pontifical "Justice et paix" et homme de confiance de Benoît XVI.

"C’est samedi, en fin d’après-midi, que la vidéo a été montrée pendant la séance réservée aux interventions libres en l’absence du pape", révèle à FRANCE 24 Frédéric Mounier, spécialiste du Vatican, envoyé spécial permanent du quotidien "La Croix" à Rome. Les travaux se déroulant à huis clos, les observateurs n’ont en effet eu vent de l’affaire que lundi.

L’enregistrement de sept minutes circule déjà sur Internet depuis 2009 environ, et aurait été réalisé par des évangélistes américains. Déjà visionné plus de 13 millions de fois sur le site de partage YouTube, la vidéo présente "un rapport sur les changements de la démographie mondiale" et veut démontrer la supériorité numérique des musulmans en Europe et dans le monde avec pour conséquence le déclin de la civilisation chrétienne.

Sans citer leurs sources, les auteurs du montage affirment ainsi que le taux de fécondité des femmes musulmanes en France serait de 8,1 enfants par femme, contre 1,8 pour les femmes non musulmanes, ce qui aurait pour conséquences "qu’en 2027, un français sur cinq sera musulman". Des chiffres difficiles à vérifier puisque les statistiques en France ne peuvent être établies sur des bases religieuses ou ethniques.

Les participants au synode scandalisés

Immédiatement après la diffusion du document, samedi, plusieurs des prélats présents au synode ont réagi pour faire part de leur "perplexité" et mettre en doute la véracité des thèses exposées. "Les participants ont réservé un très mauvais accueil au message, ils étaient vraiment scandalisés, surtout les personnes chargées du dialogue entre les religions", relate Frédéric Mounier.

Certains d’entre eux ont mis en garde contre le risque de susciter "une guerre de religions" avec un tel document, qui, selon eux, adopte les même méthodes que "l’islam fondamentaliste". D’autres évêques ont promis de revenir devant la même assemblée avec des chiffres plus vraisemblables.

L’affaire, qui n’est pas sans rappeler celle du film anti-islam qui avait indigné les musulmans à travers le monde, continue d’agiter les arcanes du Vatican et de susciter l’incompréhension. "Qui a planifié cela ? Qui en est l'auteur? Qui est derrière cela ?", s'est ainsi interrogé lundi le père Thomas Rosica, l’un des attachés de presse du synode devant des journalistes. "Il s’agit clairement d’une maladresse", estime Frédéric Mounier. "Le système du Vatican et le manque de coordination qui y règne a souvent été propice à produire des gaffes", conclut-il.
 

"Muslim demographics" : La vidéo diffusée au Vatican

Première publication : 16/10/2012

  • RELIGION

    Au Liban, Benoît XVI appelle les chrétiens du Moyen-Orient à œuvrer pour la paix

    En savoir plus

  • RELIGION

    En visite au Liban, Benoît XVI s’élève contre le fondamentalisme religieux

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Saint-Siège plongé dans la tourmente du "Vatileaks"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)