Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

EUROPE

Une vidéo sur l'islam embarrasse le Vatican

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 16/10/2012

Une vidéo particulièrement alarmiste présentant, entre autres, la France comme une future république islamique, a été diffusée par un cardinal lors d'un synode au Vatican. Une initiative qui provoque la polémique au Saint-Siège.

"L’islam sera la première religion du monde dans cinq à sept ans." [...] "D’ici 39 ans, la France sera devenue une république islamique." Ces affirmations proviennent d’une vidéo controversée qui agite la Curie. Intitulée "Muslim demographics", elle été projetée devant une assemblée de cardinaux et autres prélats réunis à l’occasion du synode sur la "Nouvelle évangélisation" qui se tient au Saint-Siège jusqu’à la fin du mois d’octobre.

L’initiative, pour le moins surprenante lors d’une telle assemblée, est du fait du cardinal ghanéen, Peter Turkson, président du Conseil pontifical "Justice et paix" et homme de confiance de Benoît XVI.

"C’est samedi, en fin d’après-midi, que la vidéo a été montrée pendant la séance réservée aux interventions libres en l’absence du pape", révèle à FRANCE 24 Frédéric Mounier, spécialiste du Vatican, envoyé spécial permanent du quotidien "La Croix" à Rome. Les travaux se déroulant à huis clos, les observateurs n’ont en effet eu vent de l’affaire que lundi.

L’enregistrement de sept minutes circule déjà sur Internet depuis 2009 environ, et aurait été réalisé par des évangélistes américains. Déjà visionné plus de 13 millions de fois sur le site de partage YouTube, la vidéo présente "un rapport sur les changements de la démographie mondiale" et veut démontrer la supériorité numérique des musulmans en Europe et dans le monde avec pour conséquence le déclin de la civilisation chrétienne.

Sans citer leurs sources, les auteurs du montage affirment ainsi que le taux de fécondité des femmes musulmanes en France serait de 8,1 enfants par femme, contre 1,8 pour les femmes non musulmanes, ce qui aurait pour conséquences "qu’en 2027, un français sur cinq sera musulman". Des chiffres difficiles à vérifier puisque les statistiques en France ne peuvent être établies sur des bases religieuses ou ethniques.

Les participants au synode scandalisés

Immédiatement après la diffusion du document, samedi, plusieurs des prélats présents au synode ont réagi pour faire part de leur "perplexité" et mettre en doute la véracité des thèses exposées. "Les participants ont réservé un très mauvais accueil au message, ils étaient vraiment scandalisés, surtout les personnes chargées du dialogue entre les religions", relate Frédéric Mounier.

Certains d’entre eux ont mis en garde contre le risque de susciter "une guerre de religions" avec un tel document, qui, selon eux, adopte les même méthodes que "l’islam fondamentaliste". D’autres évêques ont promis de revenir devant la même assemblée avec des chiffres plus vraisemblables.

L’affaire, qui n’est pas sans rappeler celle du film anti-islam qui avait indigné les musulmans à travers le monde, continue d’agiter les arcanes du Vatican et de susciter l’incompréhension. "Qui a planifié cela ? Qui en est l'auteur? Qui est derrière cela ?", s'est ainsi interrogé lundi le père Thomas Rosica, l’un des attachés de presse du synode devant des journalistes. "Il s’agit clairement d’une maladresse", estime Frédéric Mounier. "Le système du Vatican et le manque de coordination qui y règne a souvent été propice à produire des gaffes", conclut-il.
 

"Muslim demographics" : La vidéo diffusée au Vatican

Première publication : 16/10/2012

  • RELIGION

    Au Liban, Benoît XVI appelle les chrétiens du Moyen-Orient à œuvrer pour la paix

    En savoir plus

  • RELIGION

    En visite au Liban, Benoît XVI s’élève contre le fondamentalisme religieux

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Saint-Siège plongé dans la tourmente du "Vatileaks"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)