Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 18/10/2012

Pakistan : campagne de dénigrement contre la blogueuse Malala

Malala, la jeune blogueuse pakistanaise, est victime d’une campagne de dénigrement sur la Toile. Paul Ryan, le colistier de Mitt Romney, est une star du web, bien malgré lui. Et un projet en ligne milite pour la sauvegarde du programme d’aide alimentaire européen.

Pakistan : campagne de dénigrement contre la blogueuse Malala

Attaquée par les Taliban à la sortie de son école le 9 octobre dernier, la jeune blogueuse pakistanaise Malala Yousafzai a survécu à cette tentative d’assassinat. Mais alors que cette militante des droits des femmes âgée seulement de 14 ans se bat contre la mort dans un hôpital britannique, elle continue d’être la cible d’attaques sur les réseaux sociaux.

Des islamistes et des nationalistes pakistanais ont en effet lancé une campagne de dénigrement à son égard, l’accusant notamment d’être un agent à la solde des Etats-Unis. Sur Twitter, une responsable d’un parti politique islamiste a ainsi relayé cette photo montrant, d’après elle, la jeune fille et sa famille assister à une réunion avec des officiers militaires américains.

Des images tirées d’un documentaire réalisé par le New York Times, qui précise qu’elles ont en fait été tournées lors d’une simple rencontre avec un diplomate américain en 2009. Un rendez-vous lors duquel Malala avait demandé l’aide des Etats-Unis pour soutenir l’éducation des filles dans son pays.

D’autres ont quant à eux accusé Washington d’avoir orchestré l’attaque contre Malala pour détourner l’attention des Pakistanais de sujets comme le film islamophobe « L’innocence des musulmans », ou bien des attaques de drones très impopulaires auprès de la population. Des théories du complot qui se propagent comme une traînée de poudre sur la Toile locale.

Face à ces commentaires visant la jeune blogueuse, de nombreux Pakistanais ont fait part de leur indignation sur les réseaux sociaux. Et dans le même temps, plusieurs campagnes en ligne ont vu le jour pour permettre aux internautes d’exprimer leur soutien à la cause que Malala a toujours défendu : le droit pour les filles d’aller à l’école.

 

USA : Paul Ryan, star du web malgré lui

Paul Ryan, le colistier du candidat conservateur dans la course à la présidentielle américaine, Mitt Romney, focalise l’attention d’une partie des internautes dans le pays depuis la publication, la semaine dernière, sur le site du « Time Magazine » de ces quelques photos le montrant en train d’effectuer des exercices de musculation. Des clichés qui ont largement été relayés sur la Toile depuis et qui n’ont pas tardé à être détournés par des esprits moqueurs sur le web.

Bon nombre de photomontages mettant en scène le représentant du Wisconsin dans des situations improbables ont ainsi rapidement fait leur apparition en ligne. Des photos retouchées souvent très amusantes sur lesquelles on voit toujours Ryan s’entraîner sans jamais prêter attention aux personnes qui l’entourent. Des détournements que les internautes sont d’ailleurs invités à multiplier et à partager sur le site « Pumping Iron with Paul Ryan ».

De son côté, ce blog Tumblr compile, lui, les photomontages à connotation plus politique. Les clichés détournés de l’éventuel futur vice-Président des Etats-Unis y sont ainsi accompagnés de slogans se moquant de ses positions sur divers sujets économiques ou de société.

Et preuve que la session de musculation de Paul Ryan est une source d’inspiration sans fin pour les internautes, un compte parodique a été créé sur Twitter pour donner la parole à ses… biceps. Une page suivie par plus de 1 800 utilisateurs sur laquelle les muscles du colistier de Mitt Romney s’expriment en toute liberté et où ils rappellent notamment leur amour de l’exercice physique régulier.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

A l’occasion du second débat présidentiel américain mardi, Mitt Romney a commis une maladresse en évoquant le fait qu’il disposait « de classeurs plein de femmes ». Une expression malheureuse qui est vite devenue la risée des internautes qui s’en sont donnés à cœur joie sur la Toile pour se moquer du candidat républicain. Messages sarcastiques sur les réseaux sociaux, faux comptes Twitter, photomontages et autres détournements malicieux sur les blogs, les détracteurs de l’ancien gouverneur du Massachusetts ont fait usage de toute la panoplie des outils à leur disposition sur le web pour critiquer avec humour la bourde de Romney.

 

Une campagne pour sauver l’aide alimentaire en Europe

Faire semblant de manger devant une assiette vide pour appeler l’Union Européenne à ne pas abandonner son programme d’aide alimentaire aux plus démunis. Cette campagne baptisée « projet Air Food » a été lancée par quatre ONG qui invitent les internautes à se filmer en train de déguster de la nourriture imaginaire dans un lieu public. Des vidéos qui seront ensuite relayées sur un site qui héberge également une pétition en ligne demandant le maintien de ce programme d’aide qui permet de nourrir 18 millions d’Européens, mais qui pourrait disparaître en 2014.

 

Vidéo du jour

Des centaines de membres de la fanfare de l’Université de l’Etat d’Ohio, aux Etats-Unis, rendant hommage à quelques-uns des plus célèbres jeux vidéos de l’histoire pendant la mi-temps d’un match de l’équipe locale de football américain : c’est ce que pourront découvrir les internautes dans cette vidéo véritablement impressionnante. Une démonstration incroyable dans laquelle les jeunes musiciens, en plus de reprendre le thème musical de chaque jeu qu’ils célèbrent, enchaînent des formations époustouflantes qui permettent de donner vie à certains des héros les plus marquants de l’univers du jeu vidéo.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/08/2014 Réseaux sociaux

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

Au sommaire de cette édition : les internautes boycottent la vidéo montrant l’exécution d’un journaliste ; la Toile se mobilise pour offrir des repas aux enfants de Ferguson ; et...

En savoir plus

20/08/2014 Réseaux sociaux

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

Au sommaire de cette édition : la Toile est divisée à propos du policier responsable de la mort de Michael Brown ; les internautes font part de leur indignation en ligne suite à...

En savoir plus

19/08/2014 Réseaux sociaux

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

Au sommaire de cette édition : les internautes se versent des seaux d’eau glacée sur le corps pour une association ; la Toile se mobilise pour retrouver une peluche égarée ; et...

En savoir plus

18/08/2014 Réseaux sociaux

USA : la mort de Michael Brown continue d'enflammer la Toile

Au sommaire de cette édition : la mobilisation des internautes ne faiblit pas après le décès d’un jeune adolescent américain ; une publicité vestimentaire choque la Toile ; et le...

En savoir plus

16/08/2014 Réseaux sociaux

Crash aérien au Mali : la vérité au bout de la ligne ?

Le 24 juillet, un avion d'Air Algérie s'écrasait dans le nord du Mali, causant le décès de 118 personnes. Un crash intervenu dans un contexte de crise généralisée dans la région...

En savoir plus