Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad au 20H

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du sud : l'armée déployée pour faire face aux violences xénophobes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Le plan de Hollande pour l'emploi des jeunes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le Bureau des légendes" : Une série d'espionnage entre psychologie et action

En savoir plus

FOCUS

Beate et Serge Klarsfeld : un couple qui a dédié sa vie à la traque des nazis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Méditerranée : "Le cimetière marin"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Derrière les islamistes, les bassistes"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Selon Pierre-René Lemas (CDC), il faut commencer à baisser les impôts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Méditerranée : Deux fois plus de morts que pour le Titanic en un an

En savoir plus

Afrique

"Algériens de France 1954-1962", un documentaire de FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/10/2012

FRANCE 24 propose un documentaire intitulé "Algériens de France 1954-1962" sur la mémoire des Algériens ayant vécu en France pendant la guerre d’Algérie, à l'occasion des 51 ans des répressions meurtrières du 17 octobre 1961.

Exil et pression nationaliste, clandestinité et répression policière... Cinquante ans après la fin de la guerre d'Algérie, FRANCE 24 revient sur cette période douloureuse à travers un documentaire consacré aux Algériens qui vivaient alors en France, la puissance coloniale. Quatre d'entre eux ont accepté de témoigner.

Deux anciens activistes politiques, une danseuse de cabaret et une manifestante du 17 octobre 1961 racontent leur parcours et leur engagement en faveur de l'indépendance de l'Algérie.

Ce documentaire est écrit et réalisé par Florence Gaillard, en partenariat avec la Cité nationale de l'Histoire de l'immigration.

Images : Karim Hakiki.

Première publication : 17/10/2012

  • FRANCE

    À Paris, une exposition retrace l’histoire particulière des juifs d’Algérie

    En savoir plus

  • FRANCE

    Harkis : le mea culpa du gouvernement français

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)