Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

SPORT

Alain Giresse : "Les Bleus se sont enfin comportés comme une vraie équipe"

© AFP

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 18/10/2012

Les Bleus de Didier Deschamps ont signé une performance de premier plan en arrachant un nul contre l'ogre espagnol (1-1), mardi, lors des qualifications au Mondial-2014. Alain Giresse, ancien international français, revient sur cet exploit.

Au lendemain du match nul au goût de victoire arraché par les Bleus sur le terrain des champions du monde espagnols, l’euphorie est de mise en France. Supporters et médias saluent la performance des Bleus qui ont largement mérité de ramener un point de leur escapade espagnole en éliminatoires du Mondial-2014. Alain Giresse, milieu de terrain mythique de l’équipe de France, répond aux questions de FRANCE 24.

 
 
Alain Giresse, milieu de terrain mythique des Bleus.
FRANCE 24 : Est-ce qu’on peut affirmer qu’une équipe est née, mardi soir, à Madrid ?
 
Alain Giresse : Les Bleus ont affiché de la solidarité, de la détermination, de la concentration et de l’abnégation, que ce soit lors de la première mi-temps où ils ont dû faire le dos rond comme n’importe quelle sélection qui joue contre l’Espagne, ou lors de la deuxième mi-temps où ils ont réussi à monter en puissance et à prendre le dessus physiquement sur les Ibériques. Ils se sont enfin comportés comme une vraie équipe. Cette expérience, cette joie collective obtenues au terme d’un combat intense vont beaucoup leur servir, d’autant plus qu’on leur avait prédit le pire. Ce match va également aider leur entraîneur à forger un esprit de groupe. Tout cela est très encourageant et très prometteur pour la suite des opérations.
 
Cela faisait longtemps que les Bleus n’avaient pas fait vibrer leurs supporteurs de la sorte…
 
A.G. : Cette équipe avance, elle est repartie de zéro après le fiasco du Mondial-2010. Laurent Blanc a entamé la reconstruction avec beaucoup de courage. Mais ses joueurs n’ont pu concrétiser en compétition, puisque nous avons été éliminés en quart de finale de l’Euro-2012 par ces mêmes Espagnols. À ce moment-là, le comportement et le rendement de certains joueurs posaient encore des problèmes. Didier Deschamps a pris le relais, on parle moins du comportement et plus de jeu. Le travail commence à payer, la France a remporté ses deux premiers matchs de qualifications. La rencontre d’hier, contre la meilleure équipe du monde, permet justement de jauger les progrès effectués par ce groupe de joueurs. Laissons les progresser, en s’appuyant notamment sur les valeurs qu’ils ont affichées à Madrid.
 
Toutefois, la route pour le Mondial-2014 est encore longue…
 
A.G. : Quand on est dans le milieu, on évite d’être dans l’euphorie quand tout va bien ou dans le catastrophisme quand tout va mal. Il ne faut pas s’enflammer après ce match nul arraché dans les arrêts de jeu. Il reste encore beaucoup de matchs à jouer et, croyez-moi, les Espagnols auront à cœur de prendre leur revanche à Paris, au mois de mars. Car s’ils perdent contre les Bleus et finissent deuxième du groupe, cela voudrait dire qu’ils sont sur une pente descendante. Par ailleurs, il ne faut surtout pas oublier les matchs pièges qui nous attendent contre la Géorgie, la Biélorussie et la Finlande. Pour prétendre finir en tête du groupe, il ne faudra négliger aucun détail.
 
 

 

 

Première publication : 17/10/2012

  • FOOTBALL

    Espagne-France : les Bleus ramènent un nul au goût de victoire

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Bilan des matchs éliminatoires pour le Mondial-2014

    En savoir plus

  • FRANCE - ESPAGNE

    Michel Hidalgo : "Les Bleus ne sont pas condamnés à perdre"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)