Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

Afrique

Les journalistes tunisiens en grève

©

Dernière modification : 17/10/2012

Les médias tunisiens observent, ce mercredi, une grève générale. Ils entendent ainsi dénoncer les pressions exercées par les islamistes d'Ennahda et réclamer davantage de libertés.

Les journalistes tunisiens étaient en grève mercredi, les radios, télévisions et sites d'informations privés ou publics observant un service minimum pour dénoncer les pressions qu'ils disent subir de la part du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda.

Les médias publics observaient très largement le mouvement, alors que leurs rédactions accusent le pouvoir depuis des mois de chercher à contrôler leur ligne éditoriale notamment en nommant des directions subordonnées aux autorités.

La radio publique tunisienne publiait ainsi en Une de son site son logo barré d'un ruban noir et du slogan "grève générale des journalistes: la liberté de la presse et les droits des citoyens".

L'agence de presse d'Etat TAP a pour sa part diffusé à ses abonnés un message soulignant qu'elle n'assurera qu'un "service minimum couvrant uniquement les évènements d'extrème urgence".

Le groupe de presse Dar Essabah, fer de lance du mouvement depuis le mois d'aôut et la nomination d'un directeur controversé, Lotfi Touati, observait aussi le débrayage.

Le journal en français du groupe, Le Temps, relève dans son édition du jour, rédigée mardi, que cette grève est "un message très clair adressé aux responsables du pouvoir".

Les médias en ligne n'étaient pas en reste à l'instar du site businessnews.com.tn dont la page d'accueil est titrée: "pas de démocratie sans médias indépendants".

Un rassemblement de journalistes est par ailleurs prévu vers 12H00 GMT.

Le gouvernement tunisien a regretté à plusieurs reprises que le Syndicat national des journalistes tunisiens ait maintenu cette grève et dément s'attaquer à la liberté de la presse.

Les autorités assurent chercher à purger le secteur des tenants du régime déchu du président Zine el Abidine Ben Ali, renversé à l'issue de la révolution en janvier 2011.

AFP

Première publication : 17/10/2012

  • TUNISIE

    Les élections législatives et présidentielles tunisiennes fixées au 23 juin

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Le blasphème écarté de la Constitution tunisienne ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)