Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

Amériques

Un attentat à la bombe déjoué par le FBI à New York

© AFP

Vidéo par Marie NORMAND

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/10/2012

Un ressortissant bangladais de 21 ans a été arrêté à New York alors qu'il tentait de faire exploser une bombe de 450 kilos "au nom d'Al-Qaïda" au siège de la Réserve fédérale américaine dans le quartier de Manhattan, à New York.

Un homme se disant lié à Al-Qaïda a été arrêté mercredi à New York après avoir tenté en vain de faire exploser une bombe de 450 kilos devant un bâtiment de la réserve fédérale à New York.

Agé de 21 ans, cet homme originaire du Bangladesh était en fait suivi depuis des mois par le FBI, qui avait rendu sa bombe inopérante, et les autorités ont précisé que personne n'avait jamais été en danger.

Le bâtiment que visait Quazi Mohammad Rezwanul Ahsan Nafis se trouve à proximité du site du World Trade Center, cible des attentats du 11-Septembre qui avaient fait près de 3.000 morts en 2001 dans le sud de Manhattan.

La procureure fédérale de Brooklyn Loretta Lynch a précisé dans un communiqué que le jeune homme était arrivé aux Etats-Unis en janvier 2012, dans le but de commettre un attentat. Evoquant des liens à l'étranger avec Al-Qaïda, il avait alors tenté de créer une cellule terroriste aux Etats-Unis et cherché des contacts avec Al-Qaïda à l'intérieur du pays, pour l'aider à perpétrer son attentat.

Mais l'une de ses "recrues" était une source du FBI, ce qui a permis aux autorités de surveiller --et même d'aider-- le jeune homme durant les mois où il s'est préparé.

Dans une déclaration écrite, Nafis avait prévu de revendiquer son acte au nom d'Al-Qaïda, en précisant qu'il voulait "détruire l'Amérique", et que la façon la plus efficace pour le faire était de cibler l'économie américaine.

Dans sa déclaration, il avait aussi, selon la procureure, inclus des citations de notre "bien aimé Cheikh Oussama Ben Laden".

Mais son complot avait fait long feu dès le début. Celui qu'il considérait comme un "facilitateur" d'Al-Qaïda, était en réalite un autre agent infiltré du FBI. Celui-ci lui a procuré à sa demande 20 sacs de 22,5 kg d'explosifs. Le jeune homme a acheté le détonateur, puis repéré à plusieurs reprises les lieux.

Tôt mercredi, il a de nouveau rencontré l'agent infiltré du FBI, est allé avec lui dans un entrepôt pour assembler ce qu'il pensait être une bombe opérationnelle --mais les explosifs étaient de fait inopérants-- et les deux hommes sont ensuite partis en direction du bâtiment de la réserve fédérale, près duquel ils ont garé leur camionnette.

Plusieurs essais en vain

Nafis a alors pris le temps d'enregistrer une petite vidéo dans un hôtel voisin, affirmant : "Nous ne nous arrêterons pas jusqu'à la victoire ou le martyre". Et il a ensuite tenté à plusieurs reprises, en vain, de faire exploser sa bombe avec un téléphone portable. La police l'a alors arrêté.

Il est accusé de tentative d'utilisation d'une arme de destruction massive et de tentative de fournir un soutien matériel à Al-Qaïda et risque la prison à vie.

Mercredi, le chef de la police Ray Kelly a souligné que 15 complots terroristes avaient été déjoués à New York depuis les attentats du 11-Septembre, "la réserve fédérale devant maintenant être ajoutée à la liste des cibles emblématiques qui comptait déjà notamment le pont de Brooklyn et la Bourse de New York".

"Après 11 ans sans attentat réussi, on peut comprendre que la population devienne moins vigilante. Mais c'est un luxe que les forces de l'ordre ne peuvent pas se permettre", a-t-il déclaré, rappelant que plus de 1.000 policiers étaient affectés au quotidien à la lutte antiterroriste à New York.

(AFP)
 

Première publication : 17/10/2012

  • PAKISTAN

    Un attentat meurtrier vise des responsables américains à Peshawar

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    New York : fusillade à Manhattan au pied de l'Empire State Building

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)