Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 18/10/2012

"Près, tout près, ou contre, tout contre ?"

Presse française, Jeudi 18 octobre. Au menu de la presse française ce matin, une interview signée François Hollande, pour qui l’eurozone est «tout près» d’une sortie de crise. Un optimisme qu’on ne partage pas en Europe du Sud. Et aussi : les Français qui se convertissent à l’islam, et la «repentance» de la France au sujet de la répression sanglante du 17 octobre 1961.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, le sommet européen qui s’ouvre aujourd’hui à Bruxelles, avec une interview signée François hollande dans le Monde.
 
Le président a accordé un entretien où il détaille pour la première fois sa vision de l’Union, et ce qu’il dit, est clairement optimiste. Pour François Hollande, «le pire est passé» dans la zone euro. «Nous sommes près, tout près » d’une sortie de crise, affirme-t-il. Un entretien où il explique aussi que sa démarche, c’est «une Europe à plusieurs vitesses», qui devra attendre selon lui les élections européennes de 2014 pour s’atteler à la tâche de «l’union politique». François Hollande qui n’oublie évidemment pas, au passage, d’évoquer ses relations avec la chancelière allemande: Angela Merkel, «elle est claire, ça fait gagner du temps».
 
Mais qu’on ne s’y trompe, pas, explique en substance le Figaro, François Hollande vient surtout d’assener ses différences - à voir à la Une: quand «Hollande affiche ses désaccords avec Merkel», cela irait de l’actualité du désendettement - l’Europe ne doit pas «être regardée comme une maison de redressement» a dit le président - à la mise en route de la supervision bancaire européenne, à laquelle l’Allemagne tarde à se rallier. Bref, de quoi compromettre les chances de succès du sommet qui s’ouvre aujourd’hui d’après le Figaro.
 
L’Europe, où le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté est en augmentation constante, dans les pays les plus en difficulté. A voir cette fois du côté de Libération, avec un voyage qui passe par la Grèce,  l’Espagne, et le Portugal. «L’austérité m’a tué», c’est à la Une, avec notamment le témoignage de la famille Mendes, au Portugal, où l’on tire le diable par la queue. Une famille comme des millions d’autres en Europe, «qui éprouvent dans leur vie quotidiennes depuis de longs mois déjà les conséquences très concrètes des plans d’austérité». Des citoyens «qui, n’en déplaise à François Hollande, ont parfois le sentiment d’être condamnés à «perpétuité»».
 
L’Europe accusée d’administrer les mauvais remèdes, quand elle n’est pas tout simplement suspectée d’être le cheval de Troie des intérêts privés au détriment de l’intérêt général. C’est une accusation qu’on retrouve dans l’Humanité, qui revient ce matin sur une proposition de directive examinée ce mois-ci par le Parlement européen. Un texte qui envisage la possibilité pour les Etats de privatiser les services de sécurité sociale.
 
Sans transition, je vous propose de jeter un cil à la Une du Parisien, qui s’est intéressé à ces Français qui  se convertissent à l’islam. Ils seraient 4000 par an à faire ce choix, souvent dans une  logique contestataire».
 
Et on termine avec une autre déclaration de François Hollande, qui a  dit hier que «la République (reconnaissait) avec lucidité» la répression «sanglante  de la manifestation d'Algériens à Paris le 17 octobre 1961. C’est la première fois depuis plus de 50 ans qu’un président engage la France sur ce sujet. Un «acte de repentance», selon le Figaro, qui revient sur les critiques de la droite après ce mea culpa.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/09/2014 Revue de presse internationale

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

Presse internationale, mardi 30 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la poursuite de la campagne de désobéissance civile à Hongkong, et les inquiétudes sur la...

En savoir plus

30/09/2014 Alain Juppé

"Les profs manquent à l'appel"

Presse française, mardi 30 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, l’entrée du FN au Sénat, les duels Sarkozy/Fillon et Sarkozy/Juppé, et le manque de profs.

En savoir plus

29/09/2014 L'État islamique en Irak et au Levant

"Occupy défie Pékin"

Presse internationale, lundi 29 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la confrontation entre forces de l’ordre et manifestants à Hong Kong, et les interrogations sur...

En savoir plus

29/09/2014 Égalité hommes-femmes

"Sur un plateau"

Presse française, lundi 29 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la défaite de la gauche aux sénatoriales, et la décision du gouvernement de raboter le congé parental.

En savoir plus

26/09/2014 guerre

Le Royaume-Uni est-il prêt à intervenir en Irak ?

Les députés britanniques s'apprêtent à voter pour une participation aux raids visant les jihadistes de l’Organisation de l'État islamique. La presse anglo-saxonne s'interroge sur...

En savoir plus