Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 18/10/2012

"Près, tout près, ou contre, tout contre ?"

Presse française, Jeudi 18 octobre. Au menu de la presse française ce matin, une interview signée François Hollande, pour qui l’eurozone est «tout près» d’une sortie de crise. Un optimisme qu’on ne partage pas en Europe du Sud. Et aussi : les Français qui se convertissent à l’islam, et la «repentance» de la France au sujet de la répression sanglante du 17 octobre 1961.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, le sommet européen qui s’ouvre aujourd’hui à Bruxelles, avec une interview signée François hollande dans le Monde.
 
Le président a accordé un entretien où il détaille pour la première fois sa vision de l’Union, et ce qu’il dit, est clairement optimiste. Pour François Hollande, «le pire est passé» dans la zone euro. «Nous sommes près, tout près » d’une sortie de crise, affirme-t-il. Un entretien où il explique aussi que sa démarche, c’est «une Europe à plusieurs vitesses», qui devra attendre selon lui les élections européennes de 2014 pour s’atteler à la tâche de «l’union politique». François Hollande qui n’oublie évidemment pas, au passage, d’évoquer ses relations avec la chancelière allemande: Angela Merkel, «elle est claire, ça fait gagner du temps».
 
Mais qu’on ne s’y trompe, pas, explique en substance le Figaro, François Hollande vient surtout d’assener ses différences - à voir à la Une: quand «Hollande affiche ses désaccords avec Merkel», cela irait de l’actualité du désendettement - l’Europe ne doit pas «être regardée comme une maison de redressement» a dit le président - à la mise en route de la supervision bancaire européenne, à laquelle l’Allemagne tarde à se rallier. Bref, de quoi compromettre les chances de succès du sommet qui s’ouvre aujourd’hui d’après le Figaro.
 
L’Europe, où le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté est en augmentation constante, dans les pays les plus en difficulté. A voir cette fois du côté de Libération, avec un voyage qui passe par la Grèce,  l’Espagne, et le Portugal. «L’austérité m’a tué», c’est à la Une, avec notamment le témoignage de la famille Mendes, au Portugal, où l’on tire le diable par la queue. Une famille comme des millions d’autres en Europe, «qui éprouvent dans leur vie quotidiennes depuis de longs mois déjà les conséquences très concrètes des plans d’austérité». Des citoyens «qui, n’en déplaise à François Hollande, ont parfois le sentiment d’être condamnés à «perpétuité»».
 
L’Europe accusée d’administrer les mauvais remèdes, quand elle n’est pas tout simplement suspectée d’être le cheval de Troie des intérêts privés au détriment de l’intérêt général. C’est une accusation qu’on retrouve dans l’Humanité, qui revient ce matin sur une proposition de directive examinée ce mois-ci par le Parlement européen. Un texte qui envisage la possibilité pour les Etats de privatiser les services de sécurité sociale.
 
Sans transition, je vous propose de jeter un cil à la Une du Parisien, qui s’est intéressé à ces Français qui  se convertissent à l’islam. Ils seraient 4000 par an à faire ce choix, souvent dans une  logique contestataire».
 
Et on termine avec une autre déclaration de François Hollande, qui a  dit hier que «la République (reconnaissait) avec lucidité» la répression «sanglante  de la manifestation d'Algériens à Paris le 17 octobre 1961. C’est la première fois depuis plus de 50 ans qu’un président engage la France sur ce sujet. Un «acte de repentance», selon le Figaro, qui revient sur les critiques de la droite après ce mea culpa.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/10/2014 Revue de presse internationale

"Ce que veut la Turquie"

Presse internationale, mardi 21 octobre 2014. Au menu de cette revue de presse, l’intronisation du nouveau président indonésien, Joko Widodo, et le revirement spectaculaire de la...

En savoir plus

21/10/2014 Revue de presse française

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

Presse française, mardi 21 octobre 2014. Au menu de cette revue de presse, la mort de Christophe de Margerie, le patron de Total, l’accord franco-allemand sur les...

En savoir plus

20/10/2014 Revue de presse internationale

"Le fardeau d'une nation"

Presse internationale, lundi 20 octobre 2014. Au menu de cette revue de presse, "l'hystérie" de l'opinion américaine face à Ebola, une lettre de la présidente du Liberia Ellen...

En savoir plus

20/10/2014 Art contemporain

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

Presse française, lundi 20 octobre 2014. Au menu de cette revue de presse, la sortie du bois de Martine Aubry, la solidarité faiblissante des Français, et deux bonnes nouvelles.

En savoir plus

20/09/2013 Allemagne

MOOC, selfie ou enverdeur : le vocabulaire nouveau est arrivé

À la une de la presse française ce matin, les élections allemandes. Pour "Le Figaro", les Français plébiscitent Merkel alors que "Libération" s’interroge sur les limites du...

En savoir plus