Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 21/10/2012

« Dave on Wheels », le blogueur quadriplégique, était un canular

La Toile démasque un faux blogueur quadriplégique aux Etats-Unis. Les internautes américains se mobilisent pour sauver l’émission pour enfants, Sesame Street. Et un site décrypte le sens caché des SMS envoyés par les hommes à leurs conquêtes féminines.

« Dave on Wheels », le blogueur quadriplégique, était un canular


David Rose, le blogueur quadriplégique, n’a en fait jamais existé. Son histoire, inventée de toutes pièces, avait pourtant été relayée dans les médias et avait touché de nombreux internautes aux Etats-Unis. Depuis 2007, l’auteur du canular racontait ainsi avec beaucoup d’humour la lutte contre la maladie et la vie quotidienne de « Dave on wheels ». Un personnage qui faisait retranscrire ses pensées par un ordinateur doté d’une technologie permettant de suivre les mouvements de ses yeux.

Une supercherie qui a parfaitement fonctionné jusqu’à la semaine dernière quand sa sœur imaginaire a annoncé la disparition de Dave à l’âge de 24 ans, et mis en ligne une lettre d’adieu très poignante qu’il aurait rédigée avant sa mort, suscitant une vague d’émotion sur la Toile.

Le site Internet « The Chive », qui avait relaté son histoire, a alors demandé à assister aux funérailles. Face à la réponse embarrassée des soi-disant proches de Rose, les rédacteurs ont donc décidé d’enquêter et n’ont finalement trouvé aucun certificat de décès à son nom à Los Angeles, où il était censé habiter.

Dans le même temps, une blogueuse canadienne a notamment découvert que la photo de profil utilisée sur les comptes de « Dave on wheels » avait en fait été volée sur Internet.

Une fois le pot aux roses découvert, le blog a immédiatement été fermé et l’imposteur a mis en ligne un message expliquant ses motivations. Il y présente ses excuses et déclare simplement avoir voulu donner aux internautes le désir de chérir la vie. Reste à savoir si cela sera suffisant pour tous ceux qui ont été trompés par le blogueur sans scrupule.

 

USA : mobilisation des internautes pour sauver « Sesame Street »

En s’attaquant à « Big Bird », un des personnages de l’émission pour enfants « Sesame Street », lors du premier débat présidentiel le 3 octobre dernier, Mitt Romney ne se doutait certainement pas qu’il provoquerait l’ire de très nombreux Américains. Le candidat républicain a en effet annoncé son intention de couper, s’il est élu, les subventions versées par l’Etat à la chaîne publique PBS qui diffuse le programme en question. Une mesure qui n’a pas tardé à susciter une véritable levée de boucliers sur la Toile locale où les internautes organisent la résistance.

Une importante manifestation pour protester contre cette décision est ainsi prévue le 3 novembre prochain, 3 jours seulement avant le scrutin présidentiel. Baptisée « Million Muppet March », cette mobilisation, organisée via les réseaux sociaux, a pour objectif de réunir tous les défenseurs de l’émission dans la capitale, Washington, pour signifier à Mitt Romney leur attachement à ce programme et lui faire comprendre que sa suppression est loin d’être une priorité pour les électeurs. Une initiative qui rencontre un franc succès puisque plus de 21 000 internautes ont déjà affiché leur soutien sur la page Facebook officielle du mouvement.

En attendant le 3 novembre, les utilisateurs du web rivalisent d’imagination pour fustiger l’annonce de Romney. De très nombreux photomontages mettant en scène Big Bird et le candidat républicain circulent ainsi en ligne et se moquent allégrement du conservateur qui fait preuve, selon ses détracteurs, d’un courage immense en s’attaquant à une pauvre marionnette.

Une mobilisation pour la défense de « Big Bird » qui n’a pas échappé au camp Obama qui a d’ailleurs saisi l’occasion pour dénigrer à son tour son adversaire. L’équipe du président sortant a en effet réalisé cette vidéo très ironique qui présente Romney comme celui qui a su identifier les responsables principaux de la crise que traverse actuellement les Etats-Unis et qui ne sont pas, contrairement à ce que l’on peut croire, les banquiers de Wall Street mais bien la bande de marionnettes de la rue Sésame.

 

Un site décrypte le sens caché des SMS envoyés par les hommes

Aider les femmes américaines à comprendre le sens caché des messages envoyés par SMS par des hommes au début d’une potentielle relation amoureuse : c’est ce que propose le site Hetexted.com. Pour cela, les membres de la gent féminine peuvent publier anonymement les messages « cryptés » qu’elles ont reçu en expliquant les doutes qu’ils soulèvent et le contexte dans lequel ils ont été envoyés. Les internautes pourront alors voter parmi les trois options suivantes : « il vous aime », « il ne vous aime pas » ou « le verdict n’est pas encore clair ». Une manière originale d’aider les femmes à se faire une opinion sur leurs éventuels compagnons.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Le rappeur sud-africain Molemo Maarohanye, alias Jub Jub, a été reconnu coupable, mardi, de meurtre dans une affaire qui a bouleversé le pays. Le 8 mars 2010, le musicien avait percuté un groupe d’enfants avec sa voiture, faisant quatre morts, alors qu’il se livrait à une course automobile sous l’influence de l’alcool et de stupéfiants dans la banlieue de Johannesburg. La sentence sera prononcée le mois prochain et sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont applaudi cette décision de justice qualifiée d’exemplaire, et qui prouve selon eux que personne n’est au-dessus de la loi.

 

Vidéo du jour

La navette spatiale américaine Endeavour a été mise à la retraite fin septembre et est désormais exposée au California Science Center. Mais avant d’arriver dans ce musée, il a fallu acheminer l’orbiteur de l’aéroport de Los Angeles jusqu’à sa nouvelle demeure. Un périple de quelques kilomètres dans les rues de la « cité des anges » que les internautes pourront découvrir dans cette vidéo récemment mise en ligne.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus

18/07/2014 Réseaux sociaux

Un groupe d'extrême droite britannique envahit une mosquée

Au sommaire de cette édition : un groupe d’extrême droite britannique envahit une mosquée de Londres ; les internautes américains se mobilisent pour un papa en deuil ; et une rue...

En savoir plus

17/07/2014 Réseaux sociaux

L’Iran poursuit sa répression en ligne

Au sommaire de cette édition : l’Iran poursuit sa répression sur la Toile ; des internautes scandalisent le web en se moquant d’une jeune victime de viol ; et un folioscope...

En savoir plus