Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Coup d'état au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Violences au Burkina Faso : vers un nouveau coup d'état ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

Tous les soirs, nos invités débattent du sujet principal à la Une de l’actualité en France ou à l’international. Du lundi au jeudi, à 19h10.

DÉBAT

DÉBAT

Dernière modification : 19/10/2012

17 octobre 1961 : reconnaissance, mais pas repentance de la France envers l'Algérie (partie 2)

François Hollande déclare que la République reconnaît la sanglante répression du 17 octobre 1961. Ce jour là, des dizaines d'Algériens sont morts lors d'une répression menée par la police française, alors qu'ils manifestaient pour l'indépendance de l'Algérie. François Hollande a-t-il eu raison de reconnaître ce massacre ? Est-il allé assez loin ?

Nos invités:

  • Gilles MANCERON, historien spécialiste du colonialisme français, membre du collectif du 17 octobre, auteur "La Triple Occultation d'un massacre"
  • Patrick MENUCCI, député PS Bouche du Rhône, président groupe amitié France-Algérie
  • Yasmina ADI, réalisatrice du film « Ici on noie les algériens »
  • David-Xavier WEISS, secrétaire national de l’UMP

Regardez la première partie.

Émission préparée par Pauline Heilmann, Cécile Charlotte Bernet et Maud Roubeaud.

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/10/2014 Blaise Compaoré

Violences au Burkina Faso : vers un nouveau coup d'état ? (Partie 2)

Ce mardi soir, l’état d’urgence a été décrété au Burkina Faso par le président Blaise Compaoré. De son côté, le chef de l’armée a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale...

En savoir plus

30/10/2014 Burkina Faso

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

Ce mardi soir, l’état d’urgence a été décrété au Burkina Faso par le président Blaise Compaoré. De son côté, le chef de l’armée a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale...

En savoir plus

23/10/2014 sécurité

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

Quatre ans après la chute de Ben Ali, plus de cinq millions d'électeurs tunisiens sont appelés aux urnes dimanche pour élire leur premier Parlement depuis la révolution de...

En savoir plus

29/10/2014 Blaise Compaoré

Burkina Faso : un "coup d'État constitutionnel" ? (partie 2)

Après une manifestation géante mardi et une grève générale mercredi, l'opposition appelle à "marcher sur le Parlement" jeudi, jour de l’examen du projet de révision de la...

En savoir plus

29/10/2014 Burkina Faso

Burkina Faso : un "coup d'État constitutionnel" ? (partie 1)

Après une manifestation géante mardi et une grève générale mercredi, l'opposition appelle à "marcher sur le Parlement" jeudi, jour de l’examen du projet de révision de la...

En savoir plus