Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Moyen-orient

Le nord-ouest du pays sous les bombes de l'aviation syrienne

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/10/2012

Les forces du régime de Damas ont bombardé sans relâche les villages de Talmans et Maarchémcha, situés dans le nord-ouest de la Syrie, contrôlés par les rebelles. Plusieurs dizaines de civils, dont des enfants, ont péri lors des raids.

L'aviation syrienne bombardait vendredi matin les positions des rebelles qui avaient lancé la veille un assaut contre une base militaire stratégique dans le nord-ouest de la Syrie, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les avions militaires ont lâché des bombes qui ont visé les rebelles aux abords du

Arrivée du médiateur international Lakhdar Brahimi à Damas

Le médiateur international Lakhdar Brahimi, qui entend proposer au gouvernement syrien une trêve pour la fête musulmane de l'Adha, est arrivé vendredi à Damas, a constaté une journaliste de l'AFP.

Il a été accueilli à l'aéroport par le vice-ministre syrien des Affaires Etrangères Fayçal Mekdad.

Il doit rencontrer samedi le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem et le chef de l'Etat Bachar al-Assad à une date non précisée.(AFP)

camp de Wadi Deif", notamment dans les villages de Talmans et Maarchémcha, indique l'ONG qui se base sur un large réseau de militants et de médecins, précisant que les combats ont baissé en intensité dans la nuit.

Jeudi, les insurgés avaient annoncé avoir lancé "l'assaut final" contre la base stratégique de Wadi Deif, qui abrite quelque 250 soldats, des chars et d'importants réservoirs de carburant.

Les combats ont fait six morts parmi les soldats de la base, selon l'OSDH, d'après qui "au moins 2.500 insurgés participent aux combats". De même source, la rébellion aurait mis la main sur un dépôt d'engrais dans la base.

A l'ouest du camp, au moins 49 personnes, dont 23 enfants, ont été tuées jeudi dans des bombardements de l'armée sur Maaret al-Noomane, une ville clé sous contrôle rebelle dans le nord de la Syrie.

Une frappe aérienne a détruit deux immeubles et une mosquée où étaient réfugiés femmes et enfants.

Toutes les victimes ensevelies sous les gravats de l'immeuble ont pu être dégagées. Mais des corps étaient encore sous les décombres de la mosquée voisine, ont précisé les secouristes et une source hospitalière.

A travers le pays, les violences ont fait jeudi 168 morts, dont 37 rebelles, 61 soldats et 70 civils --dont 26 enfants--, selon l'OSDH.

Plus de 34.000 personnes ont été tués en Syrie depuis le début en mars 2011 d'une révolte populaire devenue conflit armé face à la répression.

AFP

Première publication : 18/10/2012

  • SYRIE

    Intenses combats dans le nord de la Syrie, Ankara intercepte un avion pour Alep

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles abattent un avion de l’armée dans une zone stratégique

    En savoir plus

  • SYRIE

    Attentat à la voiture piégée dans le centre de Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)