Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

EUROPE

Sommet européen : un accord sur la supervision bancaire en 2013 ?

©

Vidéo par France 2

Dernière modification : 18/10/2012

Réunis à Bruxelles pour discuter du renforcement de l'union monétaire, les dirigeants des 27 pays se seraient entendus pour mettre en œuvre dans le courant de l'année 2013 une supervision bancaire unique dans la zone euro.

La France et l'Allemagne se dirigeaient jeudi soir vers un compromis sur le calendrier de mise en route de la supervision bancaire de la zone euro, ont déclaré plusieurs diplomates en marge du sommet à Bruxelles.

"La première étape de la supervision serait un peu plus tard en 2013, afin de laisser plus de temps à la négociation", a indiqué un diplomate. "On vise une décision en décembre sur les grandes lignes, puis une mise en oeuvre en 2013. L'Allemagne est d'accord", a dit un autre.

Au sommet du mois de juin, les dirigeants européens s'étaient mis d'accord pour "examiner" les propositions de la Commission sur ce sujet "d'ici à la fin de 2012". Certains Etats avaient alors considéré que le mécanisme de supervision bancaire devait être mis en route début 2013.

Mais l'Allemagne a ensuite émis des réticences sur le calendrier, quand Paris au contraire souhaitait avancer "le plus vite possible" sur ce dossier, comme la Commission européenne qui espère un accord politique d'ici à la fin de l'année et une mise en route début 2013.

"Les conclusions du sommet vont être modifiées de façon à finaliser l'accord politique à la fin de l'année et lancer ce mécanisme courant 2013", a indiqué un autre diplomate.

Les explications de l'envoyé spécial de France24



En arrivant au sommet dans l'après-midi, la chancelière allemande Angela Merkel avait fait état de son intention de travailler "très vite, et également en profondeur" sur ce dossier, en prévenant que ce ne serait "pas un sommet" où des décisions seraient prises.

Autre point problématique : le nombre des banques concernées par le mécanisme de supervision et la manière dont les pays ne faisant pas encore partie de la zone euro pourront exercer un droit de regard.

"La supervision totale des 6.000 banques de la zone euro serait toujours pour le 1er janvier 2014", a indiqué un diplomate, admettant qu'il n'y avait pas encore d'accord sur ce point, face au blocage de l'Allemagne.

Berlin souhaite que la supervision bancaire ne concerne que les banques les plus importantes et non toutes celles de la zone euro.

AFP

 

Première publication : 18/10/2012

  • ZONE EURO

    L'Espagne, sombre reflet d'une zone euro de plus en plus malade de son austérité

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Le ministre allemand des Finances tacle Christine Lagarde sur la Grèce

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Le Mécanisme européen de stabilité officiellement mis sur les rails

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)