Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

Culture

Sylvia Kristel, l'interprète du film érotique "Emmanuelle", est décédée

© AFP

Vidéo par Clémence DIBOUT

Dernière modification : 18/10/2012

L'actrice néerlandaise Sylvia Kristel, connue dans le monde entier pour avoir incarné l'héroïne du film érotique "Emmanuelle", est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi des suites d'un cancer.

"Elle est morte pendant la nuit, pendant son sommeil", a déclaré à l'AFP Marieke Verharen, de l'agence Features Creative Management, qui représentait l'actrice âgée de 60 ans, ajoutant qu'elle était décédée "des suites d'un cancer".

Mme Kristel avait été soignée pour un cancer de la gorge et avait subi un traitement contre des métastases au foie. Elle avait été précédemment victime d'une attaque cérébrale début juillet puis hospitalisée. L'agence a refusé d'indiquer si l'actrice était décédée chez elle ou à l'hôpital.

Sylvia Kristel, l'actrice néerlandaise la plus connue à l'étranger, était devenue célèbre avec son premier film, "Emmanuelle", sorti en 1974. Tourné par le réalisateur Just Jaeckin, il était une adaptation du roman du même titre d'Emmanuelle Arsan.

Le film, qui a connu un succès international, du Japon aux Etats-Unis, raconte les aventures sexuelles d'une jeune femme en Asie. Il était resté treize ans à l'affiche sur les Champs-Elysées à Paris.

"J'étais une actrice muette, un corps. J'appartenais aux rêves, à ceux que l'on ne peut pas briser", écrivait-elle sur la quatrième de couverture de son autobiographie, sortie en 2006.

Née en 1952 à Utrecht, Sylvia Kristel avait raconté dans son livre avoir été abusée à l'âge de 9 ans, par le gérant de l'hôtel que tenaient ses parents, à proximité de la gare de cette ville du centre des Pays-bas.

L'actrice laisse derrière elle un fils unique, Arthur, né en 1975, qu'elle avait eu avec l'écrivain belge Hugo Claus. Elle vivait à Amsterdam.

L'agence a refusé d'indiquer où se tiendraient les funérailles, soulignant uniquement qu'elles seraient privées.

Après "Emmanuelle" Sylvia Kristel avait tourné dans une cinquantaine de films, dont, avec un moindre succès, "Emmanuelle 2" en 1975, "Goodbye Emmanuelle" en 1977 puis "Emmanuelle 4" en 1984.

(AFP)

Première publication : 18/10/2012

  • DÉCÈS

    L'acteur américain Michael Clarke Duncan est décédé

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Le créateur d'"E.T", Carlo Rambaldi, est décédé

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "Coucheriez-vous avec un Arabe ?", le sexe comme remède au conflit israélo-palestinien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)