Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

EUROPE

Cure d'austérité : nouvel appel à la grève générale en Espagne

© AFP

Dernière modification : 19/10/2012

Un appel à la grève général pour le 14 novembre a été lancé par les deux principaux syndicats espagnols. Ils veulent protester contre les mesures d'austérité instaurées par Madrid pour lutter contre la récession du pays.

Les deux principaux syndicats en Espagne, CCOO et UGT, ont appelé vendredi à une grève générale le 14 novembre pour protester contre la cure de rigueur sans précédent imposée par le gouvernement conservateur à ce pays en récession.

"Le comité confédéral extraordinaire d'UGT a approuvé à l'unanimité l'appel à une grève générale", qui aura lieu le même jour qu'une journée européenne de mobilisation syndicale, a indiqué le syndicat dans un communiqué, tandis que CCOO a précisé à l'AFP avoir aussi pris une décision dans ce sens.

Un sommet social, réunissant d'autres syndicats et une centaine d'organisations sociales, se réunit vendredi après-midi pour approuver officiellement cet appel à la grève, mais CCOO et UGT sont les syndicats majoritaires.

"CCOO va voter oui à l'appel à la grève générale", a assuré à l'AFP une porte-parole du syndicat.

La Confédération européenne des syndicats (CES) a appelé à une journée d'action en Europe le 14 novembre pour dénoncer les mesures d'austérité, sous "diverses formes : grèves, manifestations, rassemblements et autres actions".

Un appel à la grève générale a été lancé à cette date au Portugal et le principal syndicat du secteur privé en Grèce, la GSEE, a également appelé à un arrêt de travail.

En Espagne, il s'agira de la deuxième grève générale en moins d'un an, après celle du 29 mars, quand des centaines de milliers de personnes avaient défilé pour dénoncer des mesures de rigueur qui touchent les plus modestes, dans un pays où un actif sur quatre est au chômage.

Depuis, les manifestations, certaines émaillées de violences, se succèdent en Espagne, étranglée par la crise et les mesures d'austérité du gouvernement, qui entend redresser les comptes.

"Les politiques de coupes budgétaires sont les responsables de l'asphyxie économique et du démantèlement de notre modèle social", accuse ainsi UGT dans une résolution approuvée vendredi matin, ajoutant que "tout cela place les familles de notre pays dans une situation insoutenable".

AFP

Première publication : 19/10/2012

  • ZONE EURO

    L'Espagne, sombre reflet d'une zone euro de plus en plus malade de son austérité

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    La crise espagnole dope le nationalisme catalan

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Une nouvelle manifestation anti-austérité dégénère à Madrid

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)