Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

La politique... un choc de personnalités ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

Afrique

L'Onu compte appliquer des sanctions contre le M23 congolais

Dernière modification : 20/10/2012

Le Conseil de sécurité de l'Onu a déclaré vendredi vouloir imposer des sanctions à la rébellion congolaise du M23 et à ceux qui lui fournissent des armes. Kigali et Kampala ont été implicitement visés.

Le Conseil de sécurité de l'Onu veut imposer des sanctions aux dirigeants du mouvement rebelle congolais du M23 et à ceux qui violent l'embargo sur les armes décrété par l'Onu, selon une déclaration qui a été adoptée vendredi.

"Le Conseil de sécurité exprime son intention d'appliquer des sanctions ciblées contre la direction du M23 et ceux qui agissent en violation du régime de sanctions et de l'embargo sur les armes", précise le conseil de sécurité dans ce texte.

Selon un rapport du groupe d'experts du Conseil de sécurité des Nations unies, le Rwanda et l'Ouganda continuent, en dépit de leur démenti, à soutenir les rebelles du M23 qui affrontent depuis six mois contre les troupes du gouvernement de la
République démocratique du Congo (RDC) dans l'est du pays.

Les experts mettent particulièrement en cause le ministre rwandais de la Défense, le général James Kabarebe, présenté comme coiffant de facto la chaîne de commandement du M23.

Le M23 est constitué de centaines de déserteurs de l'armée congolaise rassemblés derrière Bosco Ntaganda, général mutin recherché par les autorités de la RDC et par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre. Les combats ont contraint quelque 320.000 civils à fuir.

(REUTERS)

Première publication : 20/10/2012

  • RD CONGO

    RDC-Rwanda : la force neutre, "une vraie fausse solution"

    En savoir plus

  • ENTRETIEN EXCLUSIF

    "Il y aura la France et il y aura l’Afrique, plus besoin de mêler les deux mots"

    En savoir plus

  • RDC

    L'ONU déploie des chars à Goma pour prévenir un éventuel raid du M23

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)