Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

Moyen-orient

La Jordanie annonce le démantèlement d'une cellule d'Al-Qaïda

Dernière modification : 22/10/2012

Les autorités jordaniennes ont annoncé, dimanche, l’arrestation de 11 personnes soupçonnées de préparer une vague d’attaques terroristes contre des centres commerciaux et des diplomates étrangers dans le royaume hachémite.

Les renseignements généraux jordaniens ont annoncé dimanche avoir démantelé un réseau lié à Al-Qaïda prévoyant de mener des attentats suicides visant des centres commerciaux et des intérêts diplomatiques dans le royaume.

"Les renseignements généraux ont démantelé un important réseau terroriste se réclamant de l'idéologie d'Al-Qaïda menaçant la sécurité nationale jordanienne, et arrêté onze membres d'une cellule", a rapporté l'agence officielle Petra.

"La cellule a commencé début juin à planifier des attaques d'envergure contre des centres commerciaux, des zones sensibles et des ressortissants étrangers", a poursuivi l'agence, selon qui des missions étrangères étaient également visées.

Selon Petra, qui a publié des photos des onze hommes, ils avaient mené des opérations de reconnaissance en vue de perpétrer des attaques "à l'aide de ceintures d'explosifs, de voitures piégées, de mitrailleuses et de mortiers".

Le ministre de l'Information Samih Maayatah a précisé lors d'une conférence de presse qu'ils avaient été arrêtés en "passant la frontière depuis la Syrie" voisine en proie à un conflit armé, en possession "d'armes, de mitrailleuses, de mortiers et de plans des lieux qu'ils comptaient attaquer dans le royaume".

Une source judiciaire a confirmé à l'AFP l'arrestation de onze Jordaniens issus de la mouvance salafiste, précisant qu'une enquête avait été ouverte.

Selon cette source qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, ils devront répondre de deux charges devant la Cour de sûreté de l'Etat, un tribunal militaire: "complot en vue de perpétrer des attentats terroristes" et "possession et utilisation de matériel illégal".

La Jordanie, allié majeur des Etats-Unis, a fait l'objet de nombreuses attaques d'Al-Qaïda ces dernières années, notamment les attentats contre des hôtels à Amman qui avaient fait 60 morts en novembre 2005.

AFP
 

Première publication : 21/10/2012

  • JORDANIE

    La commission électorale fixe les législatives jordaniennes au 23 janvier

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Les Frères musulmans défient le pouvoir jordanien dans la rue

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un attentat meurtrier vise des responsables américains à Peshawar

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)