Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

SPORT

Ligue 1 : l'OM trébuche à Troyes, le PSG s'installe en tête du championnat

© AFP

Dernière modification : 22/10/2012

Handicapés par la sortie d'André-Pierre Gignac sur blessure à la 22e minute, les Marseillais se sont inclinés dimanche soir face à la modeste équipe de Troyes. Une défaite qui permet au PSG de conforter sa place à la tête de la Ligue 1.

Le Paris SG, vainqueur samedi contre Reims (1-0), a pris les commandes du championnat de France aux dépens de Marseille, leader en perte de vitesse et déchu après sa défaite 1-0 à Troyes dimanche en clôture de la neuvième journée.

Marseille espérait enchaîner après un match nul encourageant au Vélodrome face au PSG avant la trêve internationale (2-2). Il n'en a rien été.

Brouillons et vite privés sur blessure de leur attaquant le plus en forme, Gignac, les Provençaux se sont inclinés sur le terrain d'une équipe qui n'avait pas encore gagné cette saison et qui grâce à un but de Nivet abandonne la lanterne rouge à Nancy.

Avec un seul point pris en trois matches, l'OM est désormais au ralenti après un début de saison à pleine vitesse (six victoires en six matches) et laisse la première place au PSG, qui bénéficie d'une meilleure différence de buts (+10 contre +4).

Samedi, Paris avait encore livré un match à deux vitesses face à Reims (1-0). Cette fois, c'est la deuxième période qui a été réussie, avec le but victorieux de Gameiro, l'entrée en jeu décidée de Ménez (qui a néanmoins raté deux grosses occasions) et un Matuidi qui a confirmé qu'il était en forme internationale.

Auparavant, la première période avait été pénible, le curieux 4-4-2 installé par Carlo Ancelotti, avec Thiago Silva au milieu de terrain, ne donnant pas de résultats très concluants. Face à un promu rémois plutôt séduisant, il a même fallu que Sirigu sorte le grand jeu en repoussant un penalty de Diego.

Pas forcément flamboyant, le PSG reste solide et invaincu et c'est l'essentiel avant d'aller mercredi à Zagreb défier le Dinamo en Ligue des Champions.

Lyon occupe la troisième marche du podium, à un point du duo de tête. Les joueurs de Rémi Garde ont battu Brest dimanche, sur un score étriqué (1-0) mais sans vraiment trembler. Le but lyonnais est en outre très joli, Gomis marquant d'un lob après un superbe service de Malbranque d'un petit extérieur piqué du droit digne d'Iniesta.

VA cartonne

Samedi, les bonnes opérations, et les cartons, avaient été réussis par Toulouse et Valenciennes.

En pleine réussite, le TFC a été écraser Evian-Thonon 4-0, avec notamment un doublé de Rivière, et occupe désormais la 4e place.

Valenciennes est juste derrière après la raclée (6-1) infligée à des Lorientais qui ont fini le match à neuf après deux nouvelles exclusions (déjà six cette saison) pour des tacles dangereux de Le Lan et Emeghara.

Après avoir corrigé Marseille (4-1) lors de leur dernier match à domicile, les Valenciennois confirment qu'ils sont redoutables à domicile.

Le champion en titre, Montpellier, va lui très mal. Encore battus (2-1 à Rennes), les Héraultais sont 16e avec seulement un point d'avance sur le premier relégable, Sochaux.

Il n'y a pas eu de vainqueur ni de but dimanche dans le derby corse entre Ajaccio et Bastia, le premier du genre en L1 depuis 2004-2005. Le match a été brièvement interrompu, des incidents ayant éclaté en tribunes après les exclusions de l'Ajaccien Cavalli et du Bastiais Angoula et un début de bagarre générale sur la pelouse.

Dans les autres rencontres, Nancy et Sochaux (18e) se sont séparés sur un match nul 1-1.

Vendredi, Bordeaux (6e) avait été rejoint dans le temps additionnel (1-1) par Lille, qui reste scotché en milieu de tableau (11e). Match nul 1-1 également entre Nice et Saint-Etienne. Brandao a encore marqué pour les Verts (3e but en L1) et Cvitanich a raté un penalty côté niçois.

AFP

 

Première publication : 22/10/2012

  • FOOTBALL - LIGUE 1

    Le PSG goûte à la première place du classement après sa victoire sur Reims

    En savoir plus

  • FOOTBALL - LIGUE 1

    OM - PSG : Gignac, "On fait notre petit bonhomme de chemin"

    En savoir plus

  • FOOTBALL - LIGUE 1

    L'OM garde la tête face à Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)