Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Lesotho : l'armée prend le contrôle du QG de la police

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

SPORT

Lance Armstrong déchu de ses sept titres du Tour de France

© AFP

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 15/01/2013

L’Union cycliste internationale (UCI) a effacé le palmarès du coureur américain, convaincu de dopage aux États-Unis. "Armstrong n'a pas sa place dans le cyclisme", a ainsi déclaré le président de l'UCI, Pat McQuaid.

Ce qui devait arriver, arriva. Lance Armstrong vient officiellement de perdre ses sept titres du Tour de France remportés consécutivement entre 1999 et 2005. L’Union cycliste internationale (UCI) par la voix de son président, l’Irlandais Pat McQuaid, a en effet confirmé, lundi 22 octobre, les sanctions prononcées en août dernier par l'agence américaine antidopage (Usada).

Le système Armstrong détaillé

L’instance avait radié à vie l’Américain et l'avait privé de l'ensemble de ses titres depuis 1998. L'Usada avait en effet établi que le coureur texan était au cœur d'un vaste programme de dopage durant toute sa carrière. Dans son rapport de 202 pages accompagné de quelque 1 000 pages de témoignages, publié le 10 octobre, l'agence accusait Armstrong d'avoir "monté le programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l'histoire du sport". Mais seule l'UCI pouvait valider la sanction prise par l’Usada au-delà du territoire américain.

"Armstrong n'a pas sa place dans le cyclisme"

C’est désormais chose faite. "Armstrong n'a pas sa place dans le cyclisme", a ainsi déclaré le président de l'UCI, Pat McQuaid, à l'occasion d'une conférence de presse tenue lundi à Genève. L’Irlandais a en outre déclaré qu'il n'avait "pas l'intention de démissionner" malgré les critiques à l'encontre de sa Fédération pour son action passée à l'égard de Lance Armstrong.

Le Texan, aujourd'hui âgé de 41 ans, a pris sa retraite définitive de cycliste professionnel début 2011. Le "héros" revenu d'un cancer des testicules restera donc officiellement comme un coureur dopé aux injections d'EPO, aux transfusions sanguines et aux pilules de testostérone.

Première publication : 22/10/2012

  • CYCLISME – DOPAGE

    Dr de Mondenard : "Lance Armstrong est un bouc émissaire"

    En savoir plus

  • CYCLISME - DOPAGE

    Après Nike, Lance Armstrong perd d’autres sponsors

    En savoir plus

  • CYCLISME – DOPAGE

    Affaire Armstrong : "Le sport de haut niveau est une école de la triche"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)