Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

SPORT

Lance Armstrong déchu de ses sept titres du Tour de France

© AFP

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 15/01/2013

L’Union cycliste internationale (UCI) a effacé le palmarès du coureur américain, convaincu de dopage aux États-Unis. "Armstrong n'a pas sa place dans le cyclisme", a ainsi déclaré le président de l'UCI, Pat McQuaid.

Ce qui devait arriver, arriva. Lance Armstrong vient officiellement de perdre ses sept titres du Tour de France remportés consécutivement entre 1999 et 2005. L’Union cycliste internationale (UCI) par la voix de son président, l’Irlandais Pat McQuaid, a en effet confirmé, lundi 22 octobre, les sanctions prononcées en août dernier par l'agence américaine antidopage (Usada).

Le système Armstrong détaillé

L’instance avait radié à vie l’Américain et l'avait privé de l'ensemble de ses titres depuis 1998. L'Usada avait en effet établi que le coureur texan était au cœur d'un vaste programme de dopage durant toute sa carrière. Dans son rapport de 202 pages accompagné de quelque 1 000 pages de témoignages, publié le 10 octobre, l'agence accusait Armstrong d'avoir "monté le programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l'histoire du sport". Mais seule l'UCI pouvait valider la sanction prise par l’Usada au-delà du territoire américain.

"Armstrong n'a pas sa place dans le cyclisme"

C’est désormais chose faite. "Armstrong n'a pas sa place dans le cyclisme", a ainsi déclaré le président de l'UCI, Pat McQuaid, à l'occasion d'une conférence de presse tenue lundi à Genève. L’Irlandais a en outre déclaré qu'il n'avait "pas l'intention de démissionner" malgré les critiques à l'encontre de sa Fédération pour son action passée à l'égard de Lance Armstrong.

Le Texan, aujourd'hui âgé de 41 ans, a pris sa retraite définitive de cycliste professionnel début 2011. Le "héros" revenu d'un cancer des testicules restera donc officiellement comme un coureur dopé aux injections d'EPO, aux transfusions sanguines et aux pilules de testostérone.

Première publication : 22/10/2012

  • CYCLISME – DOPAGE

    Dr de Mondenard : "Lance Armstrong est un bouc émissaire"

    En savoir plus

  • CYCLISME - DOPAGE

    Après Nike, Lance Armstrong perd d’autres sponsors

    En savoir plus

  • CYCLISME – DOPAGE

    Affaire Armstrong : "Le sport de haut niveau est une école de la triche"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)