Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

FRANCE

Ouverture du procès d’un réseau de proxénétisme impliquant l'un des fils Kadhafi

© AFP

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 22/10/2012

Trois personnes comparaissent depuis ce lundi devant le tribunal correctionnel de Marseille pour une affaire de proxénétisme de luxe impliquant de riches hommes d’affaires libanais et Mouatassem Kadhafi (photo), l’un des fils du dictateur...

Deux hommes et une femme comparaissaient lundi devant le tribunal correctionnel de Marseille dans un dossier de proxénétisme de luxe dans des palaces de la région cannoise. Ce réseau qui mettait des jeunes femmes à disposition de "riches clients du Moyen-Orient" impliquait? notamment? un fils défunt du colonel Kadhafi.

Sur les huit personnes convoquées, cinq sont en fuite, notamment Elie Nahas, un Libanais de 48 ans soupçonné d'être à la tête de ce réseau qui organisait des "soirées" au Carlton de Cannes ou sur des yachts.

Nahas avait organisé, en 2004, la soirée d'anniversaire de Mouatassem Kadhafi pour plus "d'un million et demi de dollars" avec plusieurs stars et "une vingtaine de mannequins". Il cédait aussi à ses caprices : en 2007, le fils Kadhafi refusa deux jeunes femmes de Nahas, exigeant en échange la présence de Tiffany Taylor, une star du porno américaine, dont le fils du dictateur s'était entiché.

Comparution d'une prostituée, d'un chauffeur et d'un directeur d’agence de mannequins

Les trois protagonistes présents au procès sont une "escort girl" cannoise, Sabrina Samari, qui a admis son rôle d'entremetteuse, Félix Farias, un Vénézuélien de 35 ans, le "directeur de la succursale de l'agence de mannequins" d'Elie Nahas au Vénézuela, ainsi qu'un chauffeur libanais du nom d'Antoine ElKhoury, considéré comme un petit intermédiaire.

"Il ne reste que des seconds couteaux dans ce dossier", a affirmé à l'AFP le représentant de la partie civile, Me Patrick Rizzo, l'avocat des Équipes d'action contre le proxénétisme, une branche du Secours catholique.

Farias avait été refoulé à son arrivée à l'aéroport de Roissy en mai 2007, alors qu'il était accompagné de huit jeunes femmes, dont une mineure.

"Un évènement qui avait causé la panique à Cannes", car ces femmes étaient attendues sur un yacht, "le Savarona, 136 m de long", "loué 350 000 euros la semaine", a précisé le président de la 7e chambre, Patrick Ardid, qualifiant cette affaire de "gigantesque".

Réseau démantelé en 2007

Durant le festival de Cannes 2007, les enquêteurs de l'Office central pour la répression de la traite des êtres humains (Ocreth) avaient démantelé ce réseau.

Une cinquantaine de filles prostituées ont été identifiées dans la procédure, dont une reine de beauté libanaise, des mannequins ou des prostituées, de nationalités libanaise, vénézuélienne, américaine ou française.

Ces jeunes femmes étaient promises à "de riches princes du Moyen-Orient", a dit le président Ardid, précisant que le montant élevé des factures était réglé par "des sociétés" ou même parfois par "l'ambassade de Libye".

Le procès est prévu jusqu'à jeudi mais pourrait s'achever plus tôt du fait de l'absence de plusieurs prévenus.

Première publication : 22/10/2012

COMMENTAIRE(S)