Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

EUROPE

Le Premier ministre finlandais échappe à une violente agression

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/10/2012

Un homme armé d'un couteau s'est précipité sur le chef du gouvernement finlandais, Jyrki Katainen, en pleine campagne pour les élections municipales. Il a été maîtrisé avant de pouvoir atteindre sa cible.

Le chef du gouvernement finlandais, Jyrki Katainen, a échappé, ce lundi, à un agresseur armé d'un couteau en pleine campagne pour les élections municipales à Turku (sud-ouest), selon un communiqué du cabinet du Premier ministre.

"Les services de sécurité du Premier ministre ont appréhendé une personne qui était en possession d'une arme tranchante dans le cadre d'une réunion électorale à Turku", explique le communiqué.

"Le Premier ministre n'a pas été blessé et son programme officiel va se poursuivre normalement", selon le texte, qui précise que la police rendra compte de l'enquête.

"Il suivra son programme normalement mardi. Il n'est plus à Turku et la police locale est en charge de l'enquête", a indiqué à l'AFP le porte-parole du gouvernement, Kari Mokko.

"C'est plutôt troublant de voir quelqu'un tenir un couteau en face de soi mais il va bien. Il est solide", a poursuivi M. Mokko.

Selon l'édition électronique du quotidien suédophone Hufvudstadsbladet, un jeune homme "d'apparence négligée" s'est approché du Premier ministre lors d'une réunion publique dans une rue piétonne de Turku. Il lui a serré la main et lui a dit avoir besoin d'aide.

"L'homme s'est agenouillé et a sorti un couteau"

"Ensuite, l'homme s'est agenouillé et a sorti un coûteau et a dit quelque chose à propos de tuer", a rapporté le quotidien citant le témoignage d'un photographe, Robert Seger qui se trouvait sur place.

La police a indiqué que l'homme est âgé d'un peu moins de 30 ans, qu'il "n'avait pas eu un comportement agressif" et qu'"il n'avait pas visé directement avec violence le Premier ministre".

Elle a précisé dans un communiqué que l'incident s'était produit à 16h40 (13h40 GMT) lors d'une réunion électorale "devant un grand nombre de personnes".

"Tout s'est passé si vite que tout le monde était calme pendant l'incident. C'est choquant", a raconté Joonas Kallio, un porte-parole du parti de la Coalition nationale (libéral conservateur) de M. Katainen, à l'édition électronique du quotidien finlandais Helsingin Sanomat.

Jyrki Katainen, 41 ans, est le chef du gouvernement depuis juin 2011. C'est un fervent défenseur de l'euro.

Des élections municipales se dérouleront dimanche prochain en Finlande. L'emploi, la santé et la fiscalité sont les principaux thèmes de campagne. Le parti de M. Katainen est actuellement en tête des sondages.

Avec 20,6% des intentions de vote, il devance les sociaux-démocrates, également membres de la coalition de gouvernement, crédités de 19,1% et l'extrême droite des Vrais Finlandais avec 15,8%.

Ville universitaire de quelque 175.000 habitants, ancienne capitale de la Finlande, Turku est située dans le sud-ouest du pays au bord de la mer Baltique. Elle a été désignée capitale culturelle de l'Europe en 2011.

 

AFP

Première publication : 22/10/2012

  • FINLANDE

    Deux morts dans une fusillade, le tueur présumé arrêté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)