Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Moyen-orient

L'émir du Qatar en visite à Gaza

© AFP

Vidéo par Laure MANENT

Dernière modification : 23/10/2012

Arrivé ce mardi dans la bande de Gaza, l'émir du Qatar est le premier chef d'État à briser le blocus politique imposé à ce territoire palestinien depuis que le mouvement islamiste du Hamas en a pris le contrôle en 2007.

L'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, est arrivé mardi dans la bande de Gaza, la première visite d'un chef d'Etat dans ce territoire palestinien depuis que le Hamas en a pris le contrôle en 2007.

L'émir est arrivé d'Egypte peu après 10H45 (08H45 GMT) à la tête d'une importante délégation comprenant son épouse, cheikha Moza, et son Premier ministre, cheikh Hamad ben Jassem Al-Thani, par le terminal de Rafah, où il a été accueilli par le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, lors d'une cérémonie officielle.

Les deux hommes se sont tenus côte à côte pendant que les hymnes nationaux palestinien et qatari étaient joués.

Les précisions de notre correspondant Gallagher Fenwick



Un tapis rouge avait été déployé en son honneur. L'émir a ensuite été accueilli par un parterre de responsables du Hamas, dont les ministres du gouvernement de Gaza et un dirigeant en exil du mouvement, Saleh Arouri, venu dans le territoire palestinien pour l'occasion.

Cheikh Hamad et M. Haniyeh se sont ensuite rendus dans la salle d'honneur du terminal frontalier.

Il avait atterri peu auparavant l'aéroport égyptien d'Al-Arich, dans le Sinaï, pour rejoindre en hélicoptère le côté égyptien du terminal de Rafah, selon des sources officielles à Gaza.

Il doit ensuite se rendre à Khan Younès (sud) pour poser la première pierre d'un projet d'un millier de logements destinés à des familles défavorisées, qui portera son nom.

Les deux dirigeants doivent prononcer un discours à cette occasion.

L'émir va également inaugurer un projet de reconstruction du territoire palestinien, dévasté par l'opération israélienne "Plomb durci" en décembre 2008-janvier 2009, d'un montant de 254 millions de dollars, notamment pour des infrastructures routières et des logements dans le nord de la bande de Gaza.

Cette visite de quelques heures revêt d'autant plus d'importance qu'à de très rares exceptions, les personnalités qui viennent à Gaza depuis cinq ans, comme le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon ou les ministres européens des Affaires étrangères, évitent tout contact avec le Hamas, boycotté par la communauté internationale pour son refus de reconnaître Israël et de renoncer à la lutte armée.

Elle a été critiquée à mots couverts par le président Mahmoud Abbas, dont l'Autorité palestinienne a été chassée de Gaza par le Hamas en juin 2007.

Mahmoud Abbas a remercié le Qatar, dimanche dans une conversation téléphonique avec l'émir, pour ses efforts en faveur de Gaza, mais a insisté sur la nécessité de "préserver l'unité des Territoires palestiniens et de mettre fin à la division", selon l'agence officielle palestinienne WAFA.


AFP

Première publication : 23/10/2012

  • MAROC

    Le congrès du PJD déroule le tapis rouge au Hamas palestinien

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Le Hamas accepte une trêve avec Israël

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Le Hamas officialise son divorce avec le régime de Damas

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)