Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : la Belgique arrêtera son aide directe en cas de 3e mandat de Nkurunziza

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Palmyre en danger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Gaza au bord de l'asphyxie, selon la Banque mondiale

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Quelle stratégie face à l'organisation de l'Etat islamique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La prise de Ramadi : la faute aux Américains ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : pourquoi la coalition échoue-t-elle ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'Etat Islamique : pourquoi la coalition échoue-t-elle ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une histoire de fou" : la mémoire du génocide arménien au cinéma

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : David Letterman fait ses adieux au "Late Show"

En savoir plus

Moyen-orient

Assad accorde une amnistie générale, sauf pour les "terroristes"

© AFP

Dernière modification : 23/10/2012

Bachar al-Assad a promulgué un décret disposant une amnistie générale pour les crimes commis depuis le début du soulèvement en mars 2011. Mais la grâce présidentielle exclut les peines encourues par les rebelles du régime.

Le président syrien Bachar al-Assad a décrété mardi une "amnistie générale", tout en excluant les crimes commis par des "terroristes", mot utilisé par le régime pour désigner les rebelles, a annoncé la télévision officielle.

Le chef de l'Etat, dont les troupes sont engagées dans un conflit sanglant contre les insurgés, a "décrété une amnistie générale pour les crimes commis avant le 23 octobre" 2012, mais en a exclu les crimes commis par les "terroristes".

Le décret promulgué exclut également les "criminels en fuite", sauf dans le cas où ils se rendent, a indiqué la télévision.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), des dizaines de milliers de civils ont été détenus et des milliers d'autres ont disparu dans les geôles du régime depuis le début de la révolte contre M. Assad le 15 mars 2011, sans compter les milliers de soldats qui ont tenté de déserter.

AFP

Première publication : 23/10/2012

  • ATTENTAT AU LIBAN

    Manifestation contre le régime syrien aux funérailles du général assassiné

    En savoir plus

  • ATTENTAT AU LIBAN

    Walid Joumblatt : "J’accuse Assad, ses sbires et son régime meurtrier"

    En savoir plus

  • SYRIE

    À Damas, Lakhdar Brahimi tente d'arracher une trêve

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)