Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

Culture

En attendant James Bond, la Palme d’or "Amour" illumine les écrans français

© Les Films du Losange

Texte par Guillaume GUGUEN

Dernière modification : 24/10/2012

La Palme d’or contre 007. Parmi les sorties cinéma de la semaine en France : les dernières aventures de l'agent secret et, dans un autre genre, un couple d’octogénaires confronté à la maladie dans "Amour" de Michael Haneke, sacré à Cannes.

Quelques mois après avoir ému l’exigeant public du dernier Festival de Cannes, la magnifique Palme d’or sort dans les salles françaises ce mercredi. Sous ses dehors âpres, le huis clos "Amour" de l’Autrichien Michael Haneke (déjà lauréat d’une Palme avec "Le Ruban blanc" en 2009) brosse le délicat portrait d’un couple d’octogénaires aux prises avec la maladie.

Dans les rôles titres, les trop rares Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva, dont les formidables interprétations ne sont en rien étrangères au sacre cannois, illuminent les quelque deux heures de ce naufrage qu’est la vieillesse. D’ordinaire plutôt prompt à jouer de bien mauvais tours aux spectateurs, le cinéaste autrichien signe ici une sensible ode à l’indéfectible passion amoureuse. À ne pas manquer.

Dans un tout autre genre, vendredi 26 octobre, c’est James Bond qui débarque en force sur les écrans français. Quatre ans après "Quantum of Solace", le plus célèbre espion de Sa Majesté voit ses certitudes ébranlées dans "Skyfall" de Sam Mendes.

Éternellement opposé à un "méchant" mégalomane, l’agent 007 (Daniel Craig) fait cette fois-ci face à un dangereux bandit (Javier Bardem) menaçant l’ensemble des services du MI-6. Costumes trois pièces, vodka Martini, Austin Martin, attrayantes James Bond Girls… Tous les ingrédients de la mythologie "bondienne" sont réunis dans ce 23e opus des aventures de "Bond, James Bond", qui vient de célébrer les 50 ans de sa carrière cinématographique.



Parmi les autres sorties de la semaine : "Stars 80", de Frédéric Forestier et Thomas Langmann, qui suit les mésaventures musicales de deux producteurs désireux de faire remonter sur scène des "has-been" de la variété française. Nostalgie, quand tu nous tiens… Avec Richard Anconina et Patrick Timsit, ainsi qu’une kyrielle de vedettes sur le retour : la gonflée Sabrina (on se souvient de "Boys, boys, boys"), Cookie Dingler, Peter & Sloane, Desireless, Jean-Luc Lahaye, Emile & Images, François Feldman…

Au rayon documentaire, "Into The Abyss" de l’Allemand Werner Herzog s’immisce dans les couloirs de la mort au Texas. "Tempête sous un crâne" de la Française Clara Bouffartigue explore, quant à lui, le quotidien de jeunes professeurs dans un collège difficile de la banlieue française.

 

Première publication : 24/10/2012

  • CINÉMA

    "De rouille et d'os" obtient le prix du meilleur film au festival de Londres

    En savoir plus

  • TOURISME

    James Bond, ambassadeur de luxe du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • IRAN

    Le cinéaste Abbas Kiarostami annonce un nouveau film de son confrère emprisonné Jafar Panahi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)