Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : le médecin américain soigné avec le sérum ZMapp est guéri

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

SPORT

Ligue des Champions : le PSG s'impose à Zagreb sans forcer

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/10/2012

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 2-0 en Croatie face au Dinamo Zagreb lors de la troisième journée de la Ligue des Champions. Le club parisien reste en deuxième position du groupe A derrière le FC Porto, vainqueur de Kiev.

Vainqueur sans grande difficulté sur la pelouse d'un Dinamo Zagreb vraiment limité (2-0), le Paris SG s'est mis mercredi en bonne position pour une qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions, notamment grâce à son duo Ibrahimovic-Ménez.

Porto a aussi gagné dans l'autre match du groupe A, ce qui laisse les Parisiens à trois points (9 contre 6), mais une nouvelle victoire face aux Croates dans 15 jours au Parc des Princes permettrait au PSG d'envisager très sérieusement un printemps européen.

Bien sûr, cette victoire n'efface pas totalement le dur revers concédé à Porto (1-0) mais un nouveau faux pas était totalement proscrit et le PSG a au moins fait le nécessaire, sérieusement.

Un match piège, ça ? Si piège il y avait, il était vraiment trop grossier pour que ce PSG infiniment supérieur à son adversaire tombe dedans. Car le Dinamo Zagreb est bien la plus faible équipe du groupe A et peut-être même un peu plus.

Depuis deux saisons, tout le monde bat les Croates en Ligue des champions et la défaite de mercredi est leur neuvième consécutive en phase de poules, un peu moins lourde tout de même que le fameux 7-1 infligé l'an dernier par Lyon.

Même le chargé du tableau d'affichage n'est pas très au point à Zagreb et il a pendant quelques secondes transformé le 2-0 en faveur du PSG en un 1-1 qui a fait rire les rares supporteurs croates.

Il a en fait fallu une demi-heure aux Parisiens pour prendre la mesure de leur adversaire du jour.

Dans un stade presque vide (7000 spectateurs environ) et une ambiance assez éloignée de l'idée qu'on se fait de la Ligue des champions, les joueurs de Carlo Ancelotti dominaient et obtenaient les meilleures occasions (Ibrahimovic 3, 26 et 31, Ménez 20).

Mais ils restaient alors menacés par une équipe croate pas si maladroite en contre, avec notamment les convaincants Cop et Sammir.

Verratti de retour

Mais une fois le premier but inscrit de près par Ibrahimovic (32), tout est devenu trop compliqué pour le Dinamo et le deuxième but parisien, signé Ménez (déjà passeur sur l'ouverture du score) à la 43e a réglé le sort du match.

Le duo entre le grand Suédois, encore auteur de quelques fulgurances techniques, et l'ancien Romain, qui a des jambes en ce moment, a encore bien fonctionné et semble être aujourd'hui la meilleure option offensive d'Ancelotti.

Paris n'a pas tout réussi non plus au stade Maksimir et son milieu de terrain très joueur (Bodmer-Verratti-Matuidi) s'est parfois un peu découvert, d'autant que les retours de Pastore et surtout Bodmer n'ont pas été des triomphes.

Logiquement à court de rythme après un mois sans jouer et plus de deux mois après sa seule titularisation de la saison, Bodmer a aussi été parfois en difficulté techniquement, alors que Pastore, passeur décisif pour Ménez, a parfois semblé sur courant alternatif.

Verratti a, lui, ressemblé d'assez près à celui qui a enchanté le début de saison parisien et c'est une bonne nouvelle après deux prestations décevantes contre Porto en Ligue des champions et Marseille en championnat.

Malgré l'entrée remarquée du très jeune (16 ans) et très prometteur Halilovic, la fin de match a forcément un peu manqué de piquant, même si Thiago Silva a trouvé la barre (79).

Mais Ancelotti a pu donner du temps de jeu à Camara, Sissoko et Hoarau. C'est que samedi, Paris revient à la L1, à Nancy et en leader.

AFP

Première publication : 24/10/2012

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG chute, Montpellier relève la tête

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le PSG frappe fort pour son retour en Ligue des champions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)