Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Afrique

Le Soudan accuse Israël d’avoir bombardé l'une de ses usines militaires

Vidéo par Ludovic DE FOUCAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/10/2012

Au lendemain de l’incendie de l'usine militaire de Yarmouk, à Khartoum, provoqué par une série d’explosions, le gouvernement soudanais aurait découvert des preuves conduisant à la culpabilité d’Israël. Tel-Aviv n’a pas réagi.

Des témoins et un média pro-gouvernemental ont affirmé qu’une série d'explosions, suivie d'un gigantesque incendie, s'est produite mardi soir dans le secteur de l'usine militaire de Yarmouk, au sud de Khartoum.

"Nous pensons qu'Israël a mené le bombardement", a déclaré mercredi 24 octobre le ministre de l'Information, Ahmed Bilal Osman, au cours d'une conférence de presse. "Nous nous réservons le droit de riposter en lieu et date de notre choix", a-t-il prévenu.

"Quatre appareils militaires ont attaqué l'usine de Yarmouk", a précisé le ministre, ajoutant que les avions étaient venus depuis l'est de l'usine.

Silence d’Israël

Auparavant, le gouverneur de l'État de Khartoum, AbderRahman al-Khidir, avait déclaré qu'aucun élément ne permettait d'envisager une éventuelle cause "extérieure". Il avait assuré à la télévision nationale que les explosions s’étaient vraisemblablement produites dans un hangar d'entreposage de l'immense complexe. L'incendie a été maîtrisé en deux heures.

Plusieurs personnes ont été hospitalisées après avoir inhalé de la fumée mais il n'y a pas eu d'autres victimes, selon l'agence de presse soudanaise Suna.

En mai, le gouvernement soudanais avait fait état de la mort d'une personne dans l'explosion d'une voiture à Port-Soudan, sur la mer Rouge, qui ressemblait à une déflagration survenue en mai 2011 et attribuée à une attaque de missile israélienne.

En Israël, l'armée n'a pas réagi à ces accusations tandis que le ministère des Affaires étrangères s'est refusé à tout commentaire.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 24/10/2012

  • DIPLOMATIE

    Les deux Soudans signent un accord qui ne règle pas les problèmes clés

    En savoir plus

  • SOUDAN - SOUDAN DU SUD

    Le président soudanais ordonne la réouverture des frontières avec le Sud

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)