Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar : l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : le statu quo diplomatique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

SPORT

Ligue Europa : l'OM fait grise mine à Mönchengladbach

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/10/2012

Quatre jours après avoir perdu à Troyes en Ligue 1, les Phocéens se sont inclinés jeudi 2-0 à Mönchengladbach en Ligue Europa. L'OM perd ainsi la tête de son groupe mais conserve toutefois ses chances pour une éventuelle qualification en 16e.

La baisse de forme de Marseille s'est confirmée jeudi sur la scène européenne, les Français s'inclinant à Mönchengladbach (2-0), lors de la 3e journée de l'Europa League.

Marseille perd en prime la tête de son groupe dans la compétition, au profit des Turcs de Fenerbahçe, vainqueurs à Limassol (0-1). L'OM conserve cependant ses chances pour une éventuelle qualification en 16e de finale, qui se jouera sans doute face à Mönchengladbach.

Les Marseillais avaient pourtant réussi leur entrée dans la partie, s'imposant à la fois dans la possession du ballon et territorialement.

"Gladbach", pris en contre lors de sa lourde défaite à Brême samedi (4-0), affichait en effet comme principal objectif de ne pas se découvrir et c'était donc logiquement l'OM qui se montrait dangereux le premier.

Très attendu en l'absence de l'international Gignac blessé, Loïc Rémy s'offrait une belle reprise de volée au deuxième poteau sur un centre d'Amalfitano mais le gardien allemand s'interposait (13e).

Sans beaucoup plus d'occasions, l'OM conservait cependant la maîtrise du match jusqu'à la demi-heure de jeu. Mais, pour ce qui était quasiment sa première incursion dans la surface olympienne, Mönchengladbach obtenait un penalty, la main de Kaboré ayant bloqué un tir de Nordweidt. Daems trompait Mandanda et ouvrait la marque (33e).

Dès lors, les "poulains" - le surnom des joueurs du club allemand - jouaient plus libérés, prenant plus souvent le contrôle de la balle, jusqu'à la pause.

Au retour des vestiaires, la montée en puissance de "Gladbach" se confirmait malgré une frappe juste à côté (64e) puis une belle tête plongeante (65e) de Barton, détournée par le dos d'un défenseur.

Lucien Favre, l'entraîneur suisse du club allemand, faisait tourner son effectif et à peine entré en jeu à la place de l'international néerlandais de Jong blessé dans un choc, Mlapa prenait sa chance des 30 m, trompant Mandanda pour le 2-0 (67e).

Le résultat, solidement défendu jusqu'à la fin par "Gladbach", faisait bien les affaires du club de la Ruhr, à la peine en championnat (13e) et qui se relance ainsi en Europa League.


AFP

Première publication : 25/10/2012

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : Marseille s'impose facilement et fait le plein de confiance

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : l'OM arrache le nul in extremis à Fenerbahçe

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : ça passe pour Marseille et Bordeaux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)