Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Syrie: la Turquie sur tous les fronts

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Niger, les enfants de plus en plus touchés par la malnutrition

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Tonino Benacquista, roi du romanesque

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Montebourg, Sarkozy : leurs propositions pour redresser l'économie française

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'État français a-t-il volontairement omis des détails dans un rapport sur Renault ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Renzi, Merkel et Hollande sont sur un bateau"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 25/10/2012

"Ayrault en flagrant délit d’amateurisme ?"

Dans la presse française : le rapport Gallois sur la relance de la compétitivité préconiserait la suppression des 35 heures selon Le Parisien,les couacs du gouvernement Ayrault, la Libye qui, un an après sa libération totale, reste paralysée par des divisions politiques et tribales et l'opération séduction de Nikola Karabatic.

On commence avec une information du Parisien qui croit connaître la principale mesure préconisée par Louis Gallois dans son rapport sur la relance de la compétitivité :la suppression des 35 heures, autrement dit une remise en cause d’une des mesures les plus emblématiques de la gauche.
 
Cela ne devrait pas faciliter la tâche du gouvernement dont les couacs font couler beaucoup d’encre. "Ayrault en flagrant délit d’amateurisme ?" s’interroge Libération qui estime dans son édito que "ce n’est pas encore la déroute mais qu’il y a de quoi être dérouté".
 
On referme le chapitre politique française et on ouvre celui de la Libye qui a fêté hier le premier anniversaire de la libération totale du pays. Mais pas de célébrations officielles ni de manifestations populaires massives nous dit Libération. La Libye reste fragile, le pays est paralysé par des divisions politiques et tribales.
 
C’est aujourd’hui que la cour d’appel de Montpellier rend sa décision dans l’affaire des paris truqués dans laquelle Nikola Karabatic est empêtré mais pour Libération la star du handball français a lancé une contre-attaque avec un plan média digne d’un chef d’Etat. Il a joué la carte de l’opinion pour créer un mouvement en sa faveur et cela a marché.

Par Natacha VESNITCH

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/08/2016 Revue de presse internationale

"Renzi, Merkel et Hollande sont sur un bateau"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 23 août, la rencontre, hier, entre Matteo Renzi, Angela Merkel et François Hollande, pour "relancer le projet européen",...

En savoir plus

23/08/2016 Revue de presse française

Nicolas Sarkozy : "Le pire, c'est qu'il peut gagner"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 23 août, l’officialisation de la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire du parti Les Républicains, les deux jours à bord...

En savoir plus

22/08/2016 Revue de presse française

"La gauche façon puzzle"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 22 août, la multiplication des candidatures à gauche, celle, attendue, de Nicolas Sarkozy, un sondage sur les Français et...

En savoir plus

22/08/2016 Revue de presse internationale

"Saudade de Rio"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 22 août, l’attentat qui a fait plus de 50 morts, ce week-end, en Turquie, l’ouverture du procès devant la Cour pénale...

En savoir plus

19/08/2016 revue de presse

"Hollande, le pari risqué du confessionnal"

Au menu de cette revue de presse française, les conversations privées de François Hollande, la Corse à cran mais sans burkini et mille raisons d'être heureux en France.

En savoir plus