Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

Moyen-orient

Un prêtre grec-orthodoxe retrouvé égorgé près de Damas

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/10/2012

Un religieux grec-orthodoxe a été retrouvé égorgé à Qatana, jeudi, à 20 km à l’ouest de Damas. Selon les habitants, il tentait d’obtenir la libération d’un médecin chrétien enlevé contre une rançon de 660 000 dollars.

Fady Haddad, un prêtre grec-orthodoxe a été retrouvé égorgé jeudi à Qatana, une ville où vivent musulmans et chrétiens, située en banlieue de Damas, à 20 km environ à l’ouest de la capitale.

C’est la première fois depuis le début du conflit à la mi-mars 2011, qu’un homme d’église est tué d’une telle façon. L’opposition syrienne n’a eu de cesse de revendiquer le caractère aconfessionnel du mouvement et d’appeler les Syriens de toutes les communautés à l’unité.

Selon les habitants de la ville, le religieux, curé de la paroisse Saint Elie de Qatana, négociait la libération d’un médecin chrétien, enlevé contre une gigantesque rançon. Les ravisseurs exigeaient de sa famille pas moins de 50 millions de livres syriennes, soit 660 000 dollars.

Profitant de l'anarchie qui règne dans le pays en raison des combats qui opposent l'armée et des rebelles, la criminalité a connu une progression considérable en Syrie, et ce genre d’enlèvement contre rançon est devenu monnaie courante.

"Il avait réussi à réduire les exigences des ravisseurs de moitié", a raconté un habitant, sous couvert de l'anonymat. "Vendredi dernier, il s'est rendu accompagné du beau-père du médecin pour verser la rançon, mais ils ont été enlevés à leur tour et les ravisseurs ont accru leurs exigences avant que le corps du prêtre ne soit retrouvé jeudi", a ajouté l'habitant.

Ce meurtre a suscité l'indignation à Qatana, où le prêtre était apprécié des chrétiens comme des musulmans et avait obtenu la libération d'autres personnes, selon les habitants.

Fait rare dans un pays en proie à une guerre civile, à la fois la télévision officielle et les sites de l'opposition lui ont rendu hommage.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 25/10/2012

  • SYRIE

    Damas accepte le principe d'un cessez-le-feu pour l'Aïd, annonce Lakhdar Brahimi

    En savoir plus

  • SYRIE

    Assad accorde une amnistie générale, sauf pour les "terroristes"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les conseils révolutionnaires syriens reçus à Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)