Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-orient

Un prêtre grec-orthodoxe retrouvé égorgé près de Damas

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/10/2012

Un religieux grec-orthodoxe a été retrouvé égorgé à Qatana, jeudi, à 20 km à l’ouest de Damas. Selon les habitants, il tentait d’obtenir la libération d’un médecin chrétien enlevé contre une rançon de 660 000 dollars.

Fady Haddad, un prêtre grec-orthodoxe a été retrouvé égorgé jeudi à Qatana, une ville où vivent musulmans et chrétiens, située en banlieue de Damas, à 20 km environ à l’ouest de la capitale.

C’est la première fois depuis le début du conflit à la mi-mars 2011, qu’un homme d’église est tué d’une telle façon. L’opposition syrienne n’a eu de cesse de revendiquer le caractère aconfessionnel du mouvement et d’appeler les Syriens de toutes les communautés à l’unité.

Selon les habitants de la ville, le religieux, curé de la paroisse Saint Elie de Qatana, négociait la libération d’un médecin chrétien, enlevé contre une gigantesque rançon. Les ravisseurs exigeaient de sa famille pas moins de 50 millions de livres syriennes, soit 660 000 dollars.

Profitant de l'anarchie qui règne dans le pays en raison des combats qui opposent l'armée et des rebelles, la criminalité a connu une progression considérable en Syrie, et ce genre d’enlèvement contre rançon est devenu monnaie courante.

"Il avait réussi à réduire les exigences des ravisseurs de moitié", a raconté un habitant, sous couvert de l'anonymat. "Vendredi dernier, il s'est rendu accompagné du beau-père du médecin pour verser la rançon, mais ils ont été enlevés à leur tour et les ravisseurs ont accru leurs exigences avant que le corps du prêtre ne soit retrouvé jeudi", a ajouté l'habitant.

Ce meurtre a suscité l'indignation à Qatana, où le prêtre était apprécié des chrétiens comme des musulmans et avait obtenu la libération d'autres personnes, selon les habitants.

Fait rare dans un pays en proie à une guerre civile, à la fois la télévision officielle et les sites de l'opposition lui ont rendu hommage.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 25/10/2012

  • SYRIE

    Damas accepte le principe d'un cessez-le-feu pour l'Aïd, annonce Lakhdar Brahimi

    En savoir plus

  • SYRIE

    Assad accorde une amnistie générale, sauf pour les "terroristes"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les conseils révolutionnaires syriens reçus à Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)