Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Rwanda : vers un apaisement ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

FOCUS

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En savoir plus

Moyen-orient

Un Tunisien soupçonné d'avoir participé à l'attentat de Benghazi

© AFP

Dernière modification : 25/10/2012

Inculpé à Tunis d'"appartenance à un groupe terroriste à l'étranger", Ali Hamzi est soupçonné d'avoir participé à l'attaque contre le consulat américain à Benghazi, en Libye, le 11 septembre dernier.

Un jeune tunisien a été inculpé "d'appartenance à un groupe terroriste à l'étranger" et incarcéré à Tunis après avoir été expulsé de Turquie, a indiqué jeudi son avocat, sur fond d'informations de presse liant cette affaire à l'attaque du consulat américain de Benghazi.

Le jeune homme, né en 1986, a été "expulsé de Turquie vers la Tunisie le 11 octobre" et "le juge d'instruction l'a inculpé avant-hier (mardi) d'appartenance à un groupe terroriste à l'étranger", a indiqué à l'AFP Me Anouar Ouled Ali.

Ce dernier n'a pas souhaité donner de détails sur le contenu du dossier de la justice, alors que des informations de presse le lient à l'attaque du consulat américain à Benghazi. Ali Hamzi "n'est pas impliqué dans cette affaire", a assuré son avocat.

Selon des informations publiées par la presse américaine, Ali Hamzi serait lié à l'attaque menée contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi (est de la Libye) le 11 septembre au cours de laquelle l'ambassadeur Christopher Stevens et trois autres Américains sont morts.

Les porte-parole des ministères de l'Intérieur et de la Justice ont confirmé que le jeune homme a bien été expulsé depuis la Turquie et placé en détention mais ils ont refusé de s'exprimer sur le contenu du dossier.

AFP

Première publication : 25/10/2012

  • SYRIE

    Un prêtre grec-orthodoxe retrouvé égorgé près de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Ne pas intervenir en Syrie, c'est renforcer le sentiment anti-occidental"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas accepte le principe d'un cessez-le-feu pour l'Aïd, annonce Lakhdar Brahimi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)