Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Abd Al Malik : le "combattant de la culture" reprend les armes pour Camus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May : vers un Brexit "dur" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le PS, vote utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Les Russes ne sont pas nos ennemis", estime le futur président bulgare

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Erasmus, 30 ans de bonheur estudiantin ?

En savoir plus

Moyen-orient

Un Tunisien soupçonné d'avoir participé à l'attentat de Benghazi

© AFP

Dernière modification : 25/10/2012

Inculpé à Tunis d'"appartenance à un groupe terroriste à l'étranger", Ali Hamzi est soupçonné d'avoir participé à l'attaque contre le consulat américain à Benghazi, en Libye, le 11 septembre dernier.

Un jeune tunisien a été inculpé "d'appartenance à un groupe terroriste à l'étranger" et incarcéré à Tunis après avoir été expulsé de Turquie, a indiqué jeudi son avocat, sur fond d'informations de presse liant cette affaire à l'attaque du consulat américain de Benghazi.

Le jeune homme, né en 1986, a été "expulsé de Turquie vers la Tunisie le 11 octobre" et "le juge d'instruction l'a inculpé avant-hier (mardi) d'appartenance à un groupe terroriste à l'étranger", a indiqué à l'AFP Me Anouar Ouled Ali.

Ce dernier n'a pas souhaité donner de détails sur le contenu du dossier de la justice, alors que des informations de presse le lient à l'attaque du consulat américain à Benghazi. Ali Hamzi "n'est pas impliqué dans cette affaire", a assuré son avocat.

Selon des informations publiées par la presse américaine, Ali Hamzi serait lié à l'attaque menée contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi (est de la Libye) le 11 septembre au cours de laquelle l'ambassadeur Christopher Stevens et trois autres Américains sont morts.

Les porte-parole des ministères de l'Intérieur et de la Justice ont confirmé que le jeune homme a bien été expulsé depuis la Turquie et placé en détention mais ils ont refusé de s'exprimer sur le contenu du dossier.

AFP

Première publication : 25/10/2012

  • SYRIE

    Un prêtre grec-orthodoxe retrouvé égorgé près de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Ne pas intervenir en Syrie, c'est renforcer le sentiment anti-occidental"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas accepte le principe d'un cessez-le-feu pour l'Aïd, annonce Lakhdar Brahimi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)