Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

  • En direct : 23,25 % de participation en Algérie à 14 heures

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

Moyen-orient

Alliance surprise entre le Likoud et le parti nationaliste Israël Beiteinou

©

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2012

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou (à g.), a annoncé un rapprochement entre son parti conservateur, le Likoud, et la formation nationaliste d'Avidgor Lierbman (à dr.), en vue des législatives anticipées de janvier 2013.

Suscitant la surprise, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a annoncé, jeudi 25 octobre, que son parti, le Likoud (conservateur), présenterait une liste commune avec Israël Beiteinou, la formation nationaliste du ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman.

"En Israël, le Premier ministre a besoin d'avoir derrière lui une force pleine de cohésion", a dit le chef du gouvernement lors d'une conférence de presse avec Lieberman, invoquant notamment la menace iranienne et les problèmes économiques et sociaux que connaît l'État hébreu.

L'union avec le chef de la diplomatie israélienne "me donnera un mandat clair qui me permettra de me consacrer aux questions les plus importantes en laissant de côté les broutilles", a-t-il ajouté.

Cette décision prise en vue des élections législatives anticipées du 22 janvier 2013 pourrait assurer à la droite et à ses alliés une confortable majorité dans la prochaine Knesset. Lieberman a de son côté indiqué qu'en associant son parti au Likoud, il entendait "contribuer à la stabilité du prochain gouvernement ".

En vertu de cette alliance surprise, pourrait hériter d’une position clef dans le futur gouvernement en cas de succès électoral, et se positionne ainsi en chef de la droite dans un avenir plus lointain. Mais le Likoud a démenti une information de presse selon laquelle Lieberman prendrait la tête du prochain gouvernement.

Selon la deuxième chaîne de la télévision israélienne, le nouveau parti ainsi formé pourrait s'appeler "Likoud Beitenou" ("Le Likoud notre maison").

Virage à droite

La formation de coalition est courante en Israël où le système politique de la proportionnelle intégrale, en favorisant l’émergence de petits partis, oblige à cela.

En formant cette liste commune, Netanyahou et Lieberman mettent résolument le cap à droite. Ils écartent ainsi l’éventualité d’autres alliance avec des candidats centristes l'ancien Premier ministre Ehud Olmert ou l'ex-ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni.

Pour Zehava Gal-On, chef du parti parti Meretz de la gauche laïque, une telle initiative risque d'isoler Israël au niveau international.

"Le Premier ministre a choisi la droite extrémiste, favorable à la colonisation, il a choisi de faire du surplace, de ne pas avancer dans le processus diplomatique (avec les Palestiniens)", a-t-elle dit à la radio de l'armée.

Côté palestinien cette alliance n’a pas manqué de suscité l’inquiétude.

"Ce spectaculaire virage à droite va nous coûter très cher, à nous et aux Israéliens, et détruire les chances de paix. La justice, les droits des Palestiniens, ces questions feront encore moins partie de la vie politique israélienne", a ainsi confié la négociatrice palestinienne Hanane Achraoui à Reuters.

France 24 avec dépêches

Première publication : 26/10/2012

  • ISRAËL

    La Knesset convoque des législatives anticipées le 22 janvier 2013

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Netanyahou annonce la tenue de législatives anticipées "le plus tôt possible"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)