Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Moyen-orient

Alliance surprise entre le Likoud et le parti nationaliste Israël Beiteinou

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2012

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou (à g.), a annoncé un rapprochement entre son parti conservateur, le Likoud, et la formation nationaliste d'Avidgor Lierbman (à dr.), en vue des législatives anticipées de janvier 2013.

Suscitant la surprise, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a annoncé, jeudi 25 octobre, que son parti, le Likoud (conservateur), présenterait une liste commune avec Israël Beiteinou, la formation nationaliste du ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman.

"En Israël, le Premier ministre a besoin d'avoir derrière lui une force pleine de cohésion", a dit le chef du gouvernement lors d'une conférence de presse avec Lieberman, invoquant notamment la menace iranienne et les problèmes économiques et sociaux que connaît l'État hébreu.

L'union avec le chef de la diplomatie israélienne "me donnera un mandat clair qui me permettra de me consacrer aux questions les plus importantes en laissant de côté les broutilles", a-t-il ajouté.

Cette décision prise en vue des élections législatives anticipées du 22 janvier 2013 pourrait assurer à la droite et à ses alliés une confortable majorité dans la prochaine Knesset. Lieberman a de son côté indiqué qu'en associant son parti au Likoud, il entendait "contribuer à la stabilité du prochain gouvernement ".

En vertu de cette alliance surprise, pourrait hériter d’une position clef dans le futur gouvernement en cas de succès électoral, et se positionne ainsi en chef de la droite dans un avenir plus lointain. Mais le Likoud a démenti une information de presse selon laquelle Lieberman prendrait la tête du prochain gouvernement.

Selon la deuxième chaîne de la télévision israélienne, le nouveau parti ainsi formé pourrait s'appeler "Likoud Beitenou" ("Le Likoud notre maison").

Virage à droite

La formation de coalition est courante en Israël où le système politique de la proportionnelle intégrale, en favorisant l’émergence de petits partis, oblige à cela.

En formant cette liste commune, Netanyahou et Lieberman mettent résolument le cap à droite. Ils écartent ainsi l’éventualité d’autres alliance avec des candidats centristes l'ancien Premier ministre Ehud Olmert ou l'ex-ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni.

Pour Zehava Gal-On, chef du parti parti Meretz de la gauche laïque, une telle initiative risque d'isoler Israël au niveau international.

"Le Premier ministre a choisi la droite extrémiste, favorable à la colonisation, il a choisi de faire du surplace, de ne pas avancer dans le processus diplomatique (avec les Palestiniens)", a-t-elle dit à la radio de l'armée.

Côté palestinien cette alliance n’a pas manqué de suscité l’inquiétude.

"Ce spectaculaire virage à droite va nous coûter très cher, à nous et aux Israéliens, et détruire les chances de paix. La justice, les droits des Palestiniens, ces questions feront encore moins partie de la vie politique israélienne", a ainsi confié la négociatrice palestinienne Hanane Achraoui à Reuters.

France 24 avec dépêches

Première publication : 26/10/2012

  • ISRAËL

    La Knesset convoque des législatives anticipées le 22 janvier 2013

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Netanyahou annonce la tenue de législatives anticipées "le plus tôt possible"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)