Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-orient

Attentat-suicide meurtrier dans une mosquée du Nord de l'Afghanistan

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2012

Plus d'une trentaine d'Afghans ont péri dans un attentat-suicide perpétré au premier jour de la fête musulmane de l'Aïd el-Adha, dans une mosquée de la ville de Maymana, située dans la province de Faryab (Nord).

Un attentat-suicide dans une mosquée du nord de l'Afghanistan à l'occasion de la prière de l'Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice, a fait au moins 32 morts vendredi, selon un nouveau bilan des autorités.

Un kamikaze s'est fait exploser à la fin de la prière dans la principale mosquée de la ville de Maymana, située dans la province de Faryab (nord). "Il y a eu au moins 32 morts, 17 civils et 15 policiers", a dit à l'AFP le vice-gouverneur de la province Abdul Satar Barez, faisant aussi état d'une trentaine de blessés.

De nombreux responsables du gouvernement assistaient à cette prière traditionnelle à la mosquée incluant le chef de la police provinciale, Abdul Khaliq Aqsai, qui a été blessé dans l'explosion, a précisé M. Barez.

L'attentat n'a pas été immédiatement revendiqué, mais les insurgés talibans mènent régulièrement ce type d'action en Afghanistan.

Cet attentat intervient après des affrontements sanglants plus tôt cette semaine dans cette province jadis paisible entre les forces de sécurité afghanes et les talibans.

Les responsables afghans ont affirmé avoir tué 25 talibans, dont le mollah Yaar Mohammad, un commandant considéré comme le "gouverneur fantôme" de Faryab, lors de combats dans un marché local.

Les insurgés talibans disposent de "gouverneur fantôme" dans les provinces du pays dont le but est de créer une autorité parallèle au pouvoir civil afghan en percevant des impôts et imposant une forme radicale de loi islamique à la population.

Les talibans concentraient traditionnellement leurs actions dans le sud et l'est de l'Afghanistan, mais ont réussi au cours des dernières années à infiltrer des secteurs plus au nord.

Un nombre croissant d'analystes pronostiquent aujourd'hui une reprise du pouvoir à Kaboul par les talibans après la mission de combat des soldats de l'Otan qui arrive à échéance fin 2014.

AFP

Première publication : 26/10/2012

  • AFGHANISTAN

    Au moins 14 morts, dont 3 soldats de l’Otan, dans un attentat-suicide

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    La mort d’un soldat de l’Otan relance la question des "attaques de l’intérieur"

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Quatre soldats américains tués dans des attaques d'infiltrés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)