Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

Moyen-orient

Attentat-suicide meurtrier dans une mosquée du Nord de l'Afghanistan

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2012

Plus d'une trentaine d'Afghans ont péri dans un attentat-suicide perpétré au premier jour de la fête musulmane de l'Aïd el-Adha, dans une mosquée de la ville de Maymana, située dans la province de Faryab (Nord).

Un attentat-suicide dans une mosquée du nord de l'Afghanistan à l'occasion de la prière de l'Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice, a fait au moins 32 morts vendredi, selon un nouveau bilan des autorités.

Un kamikaze s'est fait exploser à la fin de la prière dans la principale mosquée de la ville de Maymana, située dans la province de Faryab (nord). "Il y a eu au moins 32 morts, 17 civils et 15 policiers", a dit à l'AFP le vice-gouverneur de la province Abdul Satar Barez, faisant aussi état d'une trentaine de blessés.

De nombreux responsables du gouvernement assistaient à cette prière traditionnelle à la mosquée incluant le chef de la police provinciale, Abdul Khaliq Aqsai, qui a été blessé dans l'explosion, a précisé M. Barez.

L'attentat n'a pas été immédiatement revendiqué, mais les insurgés talibans mènent régulièrement ce type d'action en Afghanistan.

Cet attentat intervient après des affrontements sanglants plus tôt cette semaine dans cette province jadis paisible entre les forces de sécurité afghanes et les talibans.

Les responsables afghans ont affirmé avoir tué 25 talibans, dont le mollah Yaar Mohammad, un commandant considéré comme le "gouverneur fantôme" de Faryab, lors de combats dans un marché local.

Les insurgés talibans disposent de "gouverneur fantôme" dans les provinces du pays dont le but est de créer une autorité parallèle au pouvoir civil afghan en percevant des impôts et imposant une forme radicale de loi islamique à la population.

Les talibans concentraient traditionnellement leurs actions dans le sud et l'est de l'Afghanistan, mais ont réussi au cours des dernières années à infiltrer des secteurs plus au nord.

Un nombre croissant d'analystes pronostiquent aujourd'hui une reprise du pouvoir à Kaboul par les talibans après la mission de combat des soldats de l'Otan qui arrive à échéance fin 2014.

AFP

Première publication : 26/10/2012

  • AFGHANISTAN

    Au moins 14 morts, dont 3 soldats de l’Otan, dans un attentat-suicide

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    La mort d’un soldat de l’Otan relance la question des "attaques de l’intérieur"

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Quatre soldats américains tués dans des attaques d'infiltrés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)