Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

EUROPE

Le prix Sakharov décerné aux Iraniens Jafar Panahi et Nasrin Sotoudeh

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2012

Le Parlement européen a décerné son prix Sakharov "pour la liberté de l'esprit" au cinéaste actuellement assigné à résidence à Téhéran Jafar Panahi (photo) et à l'une de ses compatriotes, l'avocate Nasrin Sotoudeh.

Le Parlement européen a décerné, vendredi 26 octobre, à Strasbourg, son prix Sakharov "pour la liberté de l'esprit" à deux militants des droits de l'Homme en Iran, l'avocate Nasrin Sotoudeh et le cinéaste Jafar Panahi.

La première, qui avait défendu des militants d'opposition après l'élection présidentielle contestée de juin 2009, a été condamnée à 11 ans de prison pour "atteinte à la sûreté de l'État" en janvier 2011. Le second, dont les films ont été maintes fois primés à l'étranger, a été condamné à six ans de prison en décembre 2010 après avoir soutenu le candidat d'opposition Mirhossein Moussavi à cette même élection. Il est actuellement assigné à résidence et n'a plus le droit de faire des films en Iran.

Vote unanime

"Je suis très fier de vous dire que le vote a été unanime. Aucun groupe politique n'a formulé d'objection", a déclaré le président du Parlement, Martin Schulz, au sortir de la conférence des présidents qui désigne le lauréat. "Nous devons soutenir ces personnes contre un État qui ne respecte aucune des libertés fondamentales. Ce prix, c'est aussi un non très clair au régime iranien", a-t-il ajouté peu après dans l'hémicycle du Parlement.

L'annonce du prix Sakharov intervient à la veille d'une visite controversée que doit effectuer une délégation d'eurodéputés de gauche, du 27 octobre au 2 novembre, auprès du Parlement iranien. Selon Martin Schulz, la conférence des présidents a décidé que la mission devait avoir lieu mais qu'elle devrait emporter des lettres de félicitations aux lauréats du prix Sakharov. "Si les autorités iraniennes empêchent une rencontre avec les lauréats, les délégués du Parlement européen interrompront immédiatement leur voyage et quitteront l'Iran", a-t-il dit.

Les Pussy Riot sur les rangs

La candidature des deux dissidents iraniens avait été présentée par le groupe socialiste et démocrate, les Libéraux-démocrates, les Verts ainsi que quelques eurodéputés du Parti populaire européen. Les deux autres finalistes étaient les activistes du groupe punk russe Pussy Riot et le militant biélorusse des droits de l'Homme Ales Bialiatski.

Le prix Sakharov est décerné depuis 1988 à des personnes ou à des organisations qui se battent pour les droits de l'Homme ou la liberté d'expression. Il est doté de 50 000 euros et sera remis lors d'une cérémonie en décembre à Strasbourg.
 

Reuters

Première publication : 26/10/2012

  • DROITS DE L'HOMME

    L'Union européenne décerne le prix Sakharov au dissident cubain Farinas

    En savoir plus

  • IRAN

    Le cinéaste Abbas Kiarostami annonce un nouveau film de son confrère emprisonné Jafar Panahi

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Les proches de Jafar Panahi veulent croire à l'utilité des pressions internationales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)