Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

SPORT

Ligue 1 : le PSG s'impose à Nancy dans la douleur

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/10/2012

Malmenée en début de match, l'équipe de Carlo Ancelotti s'est difficilement imposée à Nancy (1-0) grâce à un but de l'inévitable Zlatan Ibrahimovic. Une victoire qui permet au PSG de conforter sa place de leader.

Paris a souffert pour s'imposer (1-0) à Nancy chez une lanterne rouge combative, mais le 10e but d'Ibrahimovic samedi en autant de journées de L1 permet au PSG de compter trois points d'avance sur son dauphin toulousain avant le choc de dimanche entre Marseille (3e) et Lyon (4e).

Comme souvent ces derniers temps, le PSG a pourtant encore longtemps joué sur un rythme de sénateur avant de faire la différence à un quart d'heure de la fin.

Avant cela, Nancy avait, fidèle à sa légende de bête noire des Parisiens, grandement contrarié l'équipe d'Ancelotti, trouvant même dès la 2e minute le poteau d'un Sirigu rudement efficace à la 89e minute pour enlever un coup franc qui filait dans son but.

Mais Paris, qui enchaîne avec une 2e victoire 1-0 consécutive efficace mais peu convaincante en championnat à quatre jours d'acceuillir l'OM mercredi en Coupe de la Ligue, a élevé son niveau juste ce qu'il fallait pour prendre et garder un court avantage.

Sur l'action décisive (75), outre l'envergure et le réalisme du Suédois, il faut saluer une nouvelle fois l'abattage de Matuidi.

Pendant qu'à un bout du classement le PSG, toujours invaincu, se détache avec 22 points, l'autre continue d'être occupé par des Lorrains qui n'ont cette fois-ci pas été récompensés malgré leurs belles intentions et comptent toujours cinq points.

L'autre bonne affaire du jour échoit donc à Toulouse, net vainqueur de Brest au Stadium (3-1) et qui en profite pour grimper provisoirement à la 2e place avant le choc de dimanche entre les deux Olympiques.

La tâche du TFC a été facilitée par le 7e but de Ben Yedder après sa déconvenue avec les Espoirs et aussi la récurrente fragilité des Bretons loin de leur terre, où ils en sont désormais à six revers en autant de déplacements et donc toujours à portée de tir des relégables (15).

Après sa victoire contre Nice obtenue après le repos (3-1), le champion de France Montpelliérain, qui attendait encore son premier succès à domicile, s'en éloigne pour sa part (12), à l'inverse des Niçois (16).

Européen et en difficulté comme Montpellier, Lille aussi s'est donné de l'air après ses déboires du milieu de semaine. Rien de mieux pour ça qu'un derby en fin d'après-midi contre Valenciennes (2-0), l'une des cibles préférées des Dogues.

Ceux-ci ont mordu d'entrée avec un Payet et un Kalou revanchards, avant ensuite de finir en tremblant après que Le Tallec eut inscrit son 5e but malgré l'infériorité numérique de Valenciennes, réduit à dix après l'exclusion de Sanchez (29). Du coup, Lille en profite pour revenir dans le Top 10 (9), avec désormais un point de retard sur son malheureux adversaire nordiste (6).

Dans la dernière rencontre, puisque le match d'Evian (17) à Sochaux (18) a été reporté en raison de la neige envahissante dans le Doubs, le 2e derby de la journée, celui de la Champagne entre Reims et Troyes, n'a pas été aussi pétillant que le 1er.

Victimes du PSG il y a une semaine, les Rémois ont bien réagi en ouvrant le score, mais les Troyens, qui avaient dominé Marseille dimanche, ont gardé assez la tête froide pour égaliser ensuite (1-1). Au classement, ce sont pourtant les hôtes qui restent loin devant (7) alors que l'Estac pointe en bas (19).

AFP

Première publication : 27/10/2012

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : l'OM trébuche à Troyes, le PSG s'installe en tête du championnat

    En savoir plus

  • FOOTBALL - LIGUE 1

    Le PSG goûte à la première place du classement après sa victoire sur Reims

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)