Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : la CPI annonce l'ouverture d'un examen préliminaire

En savoir plus

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

FRANCE

Le ferry de la SNCM "Napoléon Bonaparte" prend l'eau dans le port de Marseille

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/10/2012

Projeté contre le quai par des vents violents, un ferry de la Société nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM) a rompu ses amarres et pris l'eau dans le port de Marseille. Aucun passager ne se trouvait à bord.

Un navire de la SNCM, sans passager à bord, a "rompu ses amarres en raison des vents violents, heurté un quai et pris l'eau" dans la nuit de samedi à dimanche dans le port de Marseille, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie.

Ce ferry, le Napoléon Bonaparte, "n'était pas en exploitation, donc il n'y a pas de passager à l'intérieur. Des membres de l'équipage étaient là pour la maintenance, mais il n'y a aucun blessé", a-t-il ajouté, précisant que les équipes sont mobilisées pour "récupérer le bateau le plus vite possible".

Les marins-pompiers ont examiné le bateau pour évaluer les dégâts.

Le choc a ouvert une brèche "qui a provoqué l'inondation de deux compartiments étanches", a précisé la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) dans un communiqué.

Le navire, qui était amarré le long de la digue du large, "est désormais tenu à quai à l'aide d'un remorqueur".

Une cellule de crise a été mise en place.

Le port a par conséquent été "consigné", les entrées et sorties de bateaux étant interdites jusqu'à nouvel ordre, a-t-on appris auprès de la capitainerie.

Le département des Bouches-du-Rhône a été placé en vigilance orange jusqu'à dimanche 22H00 en raison de risques liés à des vents forts.

AFP

Première publication : 28/10/2012

  • INDUSTRIE MARITIME

    Un milliardaire australien rêve de mettre à flot un nouveau "Titanic"

    En savoir plus

  • TANZANIE

    Une vingtaine de morts dans le naufrage d'un ferry au large de Zanzibar

    En savoir plus

  • COSTA CONCORDIA

    Costa Croisières trouve un accord avec une partie des naufragés français

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)