Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

FRANCE

Le ferry de la SNCM "Napoléon Bonaparte" prend l'eau dans le port de Marseille

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/10/2012

Projeté contre le quai par des vents violents, un ferry de la Société nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM) a rompu ses amarres et pris l'eau dans le port de Marseille. Aucun passager ne se trouvait à bord.

Un navire de la SNCM, sans passager à bord, a "rompu ses amarres en raison des vents violents, heurté un quai et pris l'eau" dans la nuit de samedi à dimanche dans le port de Marseille, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie.

Ce ferry, le Napoléon Bonaparte, "n'était pas en exploitation, donc il n'y a pas de passager à l'intérieur. Des membres de l'équipage étaient là pour la maintenance, mais il n'y a aucun blessé", a-t-il ajouté, précisant que les équipes sont mobilisées pour "récupérer le bateau le plus vite possible".

Les marins-pompiers ont examiné le bateau pour évaluer les dégâts.

Le choc a ouvert une brèche "qui a provoqué l'inondation de deux compartiments étanches", a précisé la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) dans un communiqué.

Le navire, qui était amarré le long de la digue du large, "est désormais tenu à quai à l'aide d'un remorqueur".

Une cellule de crise a été mise en place.

Le port a par conséquent été "consigné", les entrées et sorties de bateaux étant interdites jusqu'à nouvel ordre, a-t-on appris auprès de la capitainerie.

Le département des Bouches-du-Rhône a été placé en vigilance orange jusqu'à dimanche 22H00 en raison de risques liés à des vents forts.

AFP

Première publication : 28/10/2012

  • INDUSTRIE MARITIME

    Un milliardaire australien rêve de mettre à flot un nouveau "Titanic"

    En savoir plus

  • TANZANIE

    Une vingtaine de morts dans le naufrage d'un ferry au large de Zanzibar

    En savoir plus

  • COSTA CONCORDIA

    Costa Croisières trouve un accord avec une partie des naufragés français

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)