Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Retour chahuté du général Mokoko, candidat à la présidentielle, à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Le Maroc épargné par les terroristes mais délaissé par les touristes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

"Brexit" : être ou ne pas être dans l'UE

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Claude Lelouch : "Je travaille avec un grand scénariste qui s’appelle la vie"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Nikkei chute brutalement, pénalisé par un yen fort

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Syrie: agissons"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac : le "paria" devant la justice

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 29/10/2012

"Sandy, Obama et Romney"

Presse internationale, Lundi 29 octobre. Au menu de la presse internationale ce matin, l’arrivée imminente de l’ouragan Sandy sur la côte est des Etats-Unis. Une tempête massive qui vient bouleverser la campagne électorale, et qui pourrait finir par changer le cours de la présidentielle.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec l’arrivée imminente sur la côte est de Etats-Unis de l’ouragan Sandy, qui menace de semer le chaos dans les zones littorales.
 
 
L’ouragan Sandy à la Une également du China Daily, qui rapporte que la tempête vient chambouler la campagne électorale à neuf jours seulement de la présidentielle. Barack Obama et Mitt Romney ont dû annuler plusieurs réunions publiques dans les Etats qui risquent d’être touchés.
 
Et si Sandy finissait par changer le cours de l’élection ? se demande The Christian Science Monitor. «Le jeu est extrêmement serré, et il pourrait suffire de peu de choses pour faire basculer le scrutin, ou du moins le repousser», écrit le journal,  en rappelant que le Maryland a déjà dû annuler la session de vote anticipé prévue ce matin. The Christian Science Monitor explique que les dommages collatéraux et électoraux liés à Sandy pourraient affecter davantage Barack Obama que son rival, parce que si quelque chose se passait mal dans la gestion de cette crise, ce serait le président sortant qui en paierait le prix. Pour le quotidien, «tout ce que Romney a à faire, c’est d’éviter d’apparaître comme celui qui essaie de tirer profit d’une éventuelle tragédie».
 
La campagne électorale est dans sa dernière ligne droite, et avec elle, les déclarations de soutien des journaux américains. The New York Times a déclaré sa flamme ce week-end à Barack Obama, et c’est donc tout naturellement que sa version internationale, The International Herald Tribune, fait de même dans la foulée. The IHT évoque comme principal argument en faveur d’Obama le fait que l’économie américaine est en train de se tirer d’affaires, et  accuse son adversaire de se livrer à une attaque en règle contre les libertés civiques, notamment par sa remise en cause du mariage homosexuel et de l’avortement.
 
Mitt Romney est soutenu, en revanche, par The New York Post, qui le crédite d’une meilleure crédibilité qu’Obama en matière économique. Le bilan du président sortant est littéralement étrillé par le journal, qui évoque une Administration ayant largement donné la preuve, depuis 4 ans, de son incompétence. Le tabloïd reprend également les critiques du candidat républicain à propos de la façon dont Barack Obama a géré -mal géré- la crise libyenne, et plus singulièrement l’attaque de la représentation américaine à Benghazi. Un parfait exemple de l’amateurisme des démocrates, d’après le journal.
 
 
Du côté de la presse arabe, enfin, on s’intéresse aux répercussions de la campagne américaine sur la guerre en Syrie. Le quotidien panarabe basé à Londres Asharq Al Awsat revient sur la fin prévisible du cessez-le-feu, et la reprise des violences. Le journal explique que ni Obama ni Romney ne s’est donné la peine de dire la vérité à leur électorat sur ce qui se passe en Syrie. «La vérité, écrit le quotidien, c’est que ni l’un ni l’autre n’a l’intention d’affronter réellement ce qui se passe là-bas».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

09/02/2016 Revue de presse internationale

"Syrie: agissons"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 9 février, l’avancée du régime syrien dans la région d’Alep, le fief des rebelles depuis 2012, grâce aux bombardements de...

En savoir plus

09/02/2016 Revue de presse française

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 9 février, la crise agricole française, et les difficultés des éleveurs de porc, de viande bovine et de lait. La grande...

En savoir plus

08/02/2016 Revue de presse française

"Le roman d'un tricheur"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 8 février, l’ouverture du procès Cahuzac, peut-être reporté, le "retour" d’Arnaud Montebourg en politique, le séminaire du FN...

En savoir plus

08/02/2016 Revue de presse internationale

"Kim Folamour"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 8 février, le tir de fusée réalisé hier par la Corée du nord, et l’adoption de la révision constitutionnelle en Algérie, à...

En savoir plus

05/02/2016 Réfugiés syriens

"Réfugiés syriens : qui donne quoi?"

Au programme de cette revue de presse internationale, vendredi 5 février : la Turquie qui s'alarme de l'arrivée d'un nouveau flot de réfugiés syriens et l'aide des donateurs...

En savoir plus