Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

  • Les Algériens de France : un vote courtisé

    En savoir plus

  • Finale de la Coupe du Roi : FC Barcelone-Real Madrid en direct

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Amériques

La formation de Lula remporte la mairie de Sao Paulo

©

Dernière modification : 29/10/2012

Fernando Haddad (photo) a remporté dimanche les élections municipales à Sao Paulo, la capitale économique du Brésil, avec 56 % des voix alors que le Parti des travailleurs est éclaboussé par un retentissant procès de corruption.

Le Parti des travailleurs (PT) au pouvoir depuis 2003 au Brésil a remporté la mairie de Sao Paulo, première ville du pays, à l'issue du second tour des élections municipales, organisé dimanche.

L'ancien ministre de l'Education Fernando Haddad, candidat du Parti des travailleurs à Sao Paulo, a remporté 56% des voix, battant l'ancien gouverneur Jose Serra, membre du parti centriste PSDB, d'après un premier décompte officiel.

Le PT a généralement du mal à rassembler des voix dans la capitale économique du pays, mais les électeurs, déçus par la détérioration continue du trafic routier, de la sécurité et des infrastructures, se sont prononcés dimanche en faveur d'un changement.

"Nous allons réduire les fortes inégalités qui persistent à Sao Paulo", a déclaré Haddad dans son discours de victoire. "Nous sommes à la fois l'une des villes les plus riches et les plus inégalitaires de la planète", a-t-il ajouté.

Sao Paulo représente 12% du PIB brésilien, et dispose du troisième budget du pays avec 16 milliards d'euros pour 2013, derrière celui du gouvernement fédéral et du gouvernement de l'Etat de Sao Paulo.

La victoire de Fernando Haddad apparaît comme une aubaine pour le PT, lui permettant de tirer une nouvelle source d'influence au moment où il perd la mairie de Salvador, troisième ville du pays, et de Fortaleza, dans la région du nord-est, qui lui est traditionnellement acquise.

La mairie de Sao Paulo, comme celle des autres grandes villes brésiliennes, est par ailleurs considérée comme une rampe de lancement pour arriver aux plus hautes fonctions au niveau national.

Les 140 millions d'électeurs brésiliens, qui étaient appelés à se prononcer dans 5 500 municipalités, se disent satisfaits de la gestion de l'économie par le PT, alors que le chômage reste à un taux historiquement bas, proche de 5%, malgré le récent ralentissement de l'économie.

REUTERS

Première publication : 29/10/2012

  • BRÉSIL

    Le parti présidentiel en difficulté aux premier tour des municipales

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    À Rio, la police pénètre dans deux des plus dangereuses favelas

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Trois proches de Lula condamnés pour corruption au Brésil

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)