Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Afrique

Les coptes choisissent leur nouveau patriarche sur fond de tensions avec les musulmans

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/10/2012

Les membres d'un collège de près de 2 500 personnes doivent voter, ce lundi, pour choisir le nouveau patriarche copte égyptien après la mort, en mars, de Chenouda III (photo). Dimanche, des heurts entre chrétiens et musulmans ont fait cinq blessés.

Cinq Coptes ont été blessés dimanche dans des heurts entre chrétiens et musulmans aux abords de l'église d'un village au sud du Caire, ont indiqué des sources de sécurité égyptiennes.

Les candidats au patriarcat copte

Les candidats à la succession de Chenouda III sont l'évêque Raphaël, 54 ans, un médecin de formation et responsable des églises du centre du Caire, l'évêque Tawadros, 60 ans, de la province de Beheira, dans le delta du Nil, le père Raphaël Ava Mina, 70 ans, le père Seraphim al-Souriani, 53 ans, et le père Pachomius al-Souriani, 49 ans.

L'évêque Bichoy, autrefois souvent cité, ne figure finalement pas parmi les candidats. Réputé tenant d'une ligne dure, son absence pourrait refléter une volonté de l'Eglise de maintenir des personnalités controversées en dehors de la course.

Les affrontements ont eu lieu alors que des villageois musulmans voulaient empêcher l'accès à l'église à des chrétiens coptes venus d'autres localités pour la messe dominicale.

Le calme est revenu dans le village de Ezbet Marco, dans le gouvernorat de Beni Suef, après intervention des forces de l'ordre, a rapporté l'agence officielle Mena.

Des heurts surviennent fréquemment en Egypte entre Coptes -qui représentent de 6 à 10% de la population du pays- et musulmans, en particulier dans les régions rurales, faisant parfois des morts.

Cet incident survient alors que les coptes orthodoxes s'apprêtent à désigner leur nouveau chef spirituel après le décès en mars dernier de leur patriarche, Chenouda III, dans un climat marqué par un regain d'inquiétude face à la montée des islamistes dont est issu le président Mohamed Morsi.

Les membres d'un collège de près de 2.500 personnes -des ecclésiastiques mais aussi des personnalités laïques de confession copte - sont appelés à voter lundi parmi cinq candidats -deux évêques et trois moines.

Les noms des trois candidats arrivés en tête seront ensuite écrits sur des morceaux de papiers séparés et placés dans une boite sur l'autel de la cathédrale Saint Marc du Caire, siège de l'église copte orthodoxe.

Le 4 novembre prochain, un enfant aux yeux bandés se verra demander de choisir un des papiers. Le patriarche ainsi désigné sera intronisé le 18 novembre.

AFP

 

Première publication : 29/10/2012

  • ÉGYPTE

    Les coptes d’Égypte manifestent en mémoire du massacre de Maspero

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Une centaine de blessés dans des affrontements entre pro et anti-Morsi au Caire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)