Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

FRANCE

Affaire Karachi : un proche de Sarkozy mis en examen pour recel d'abus de biens sociaux

© AFP (Archive)

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/10/2012

Nicolas Bazire, l'ancien directeur de campagne d'Édouard Balladur, qui fut par ailleurs le témoin de mariage de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen pour recel d'abus de biens sociaux dans l'enquête sur le volet financier de l'affaire Karachi.

Nicolas Bazire, un proche de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen lundi pour recel d’abus de biens sociaux dans l’enquête sur une supposée corruption en marge de contrats d’armement et de la campagne présidentielle de 1995, a-t-on appris de source proche du dossier.

Comprendre l'affaire Karachi en quelques clics
Témoin de mariage de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni en 2008, Nicolas Bazire, fut directeur de cabinet du Premier ministre Edouard Balladur entre 1993 et 1995 et directeur de sa campagne présidentielle.
 
Il est soupçonné d’avoir reçu frauduleusement des sommes en espèces provenant de contrats d’armement, une incrimination alimentée par plusieurs dépositions le mettant en cause.
 
Nicolas Bazire nie les faits depuis le début de l’affaire et notamment depuis sa première mise en examen pour « complicité d’abus de biens sociaux » le 22 septembre 2011. Après cinq heures d’audition, il a quitté le bureau des juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire sans faire de déclarations.


REUTERS

 

Première publication : 29/10/2012

  • FRANCE

    Affaire Karachi : Ziad Takieddine porte plainte contre Édouard Balladur

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les victimes de l'attentat de Karachi commémorent le 10e anniversaire du drame

    En savoir plus

  • AFFAIRE KARACHI

    Villepin entendu par les juges, les proches de Chirac dans le collimateur de la justice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)