Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les étudiants en colère

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Trump-Kim : rupture prononcée, paix envolée ?

En savoir plus

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

Amériques

En Floride, Obama peut-il perdre le "vote juif" ?

Retraités en Floride, les époux Lipkin vont rester fidèles à Obama

Texte par Julien PEYRON , envoyé spécial en Floride

Dernière modification : 26/11/2014

Selon des sondages, les juifs américains seraient moins nombreux qu'en 2008 à voter Obama, en raison de ses relations avec Israël. Mais au sein des communautés juives de Floride, on estime que les déçus d’Obama ne sont qu'une minorité. Reportage.

Chez de nombreux juifs américains, on est démocrate de génération en génération. Ces derniers représentent en effet l’une des communautés du "melting pot" américain qui demeurent les plus fidèles au grand parti de gauche. Ainsi, lors de sa victoire en 2008, Barack Obama a pu compter sur les voix d’environ 78 % des électeurs juifs américains.

Sondage

Une étude d'opinions de l’institut Gallup réalisée en septembre indique que 70 % des juifs de Floride ont l’intention de voter Barack Obama le 6 novembre.

Mais quatre ans plus tard, le camp de Mitt Romney veut croire que certains d’entre eux vont se détourner du président sortant, en raison de différends présumés avec Israël et son actuel Premier ministre, Benjamin Netanyahou.

Les intentions de vote de cette communauté sont d’autant plus importantes pour les deux candidats qu’un nombre important de juifs américains retraités ont élu domicile sous le soleil du plus important des États indécis ("swing states") : la Floride. Installés pour la plupart dans le sud de l’État, dans de grandes résidences réservées aux personnes âgées, on estime qu’ils représentent aujourd’hui un peu plus de 6 % des électeurs floridiens.

FRANCE 24 s’est rendu en Floride, entre Miami et West Palm Beach, pour rencontrer ces électeurs très courtisés.





Première publication : 01/11/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Vote anticipé en Floride : les électeurs de Miami ont répondu présent

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    "J’ai voté Marine Le Pen et Barack Obama"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)