Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

FRANCE

Le corps du jeune garçon disparu à Porquerolles a été retrouvé

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/11/2012

Le corps du jeune Franco-Britannique porté disparu depuis samedi à Porquerolles (sud-est de la France) a été retrouvé au large de l'île. L'autopsie aura lieu dans les plus bref délais.

Le corps retrouvé jeudi vers 17H00 au fond de l'eau, au large de Porquerolles, a été identifié comme étant celui de Pierre Barnes, le garçon porté disparu samedi dans l'île alors qu'il faisait du vélo, a confirmé à une correspondante de l'AFP le procureur de Toulon.
              
"Le corps correspond (à celui du) jeune garçon disparu samedi. Des éléments objectifs (la description physique, NDLR) ainsi que des vêtements correspondent", a souligné Xavier Tarabeux, le procureur de la République de Toulon.
              
Il a été retrouvé au niveau de l'anse du Langoustier, au sud de l'île de Porquerolles, pas très loin de l'endroit où avait été découvert son vélo, ainsi qu'une des chaussures du garçonnet.
              
"Ce sont des plaisanciers qui plongeaient (jeudi) après-midi dans le secteur qui ont donné l'alerte", a encore précisé M. Tarabeux, ajoutant que des pompiers avaient été dépêchés sur place pour récupérer le corps.
              
L'autopsie aura lieu dans les plus bref délais, a ajouté le magistrat.
              
Mardi, après l'annonce de l'arrêt des recherches, M. Tarabeux avait souligné que "la piste accidentelle (était) la plus probable" pour expliquer la disparition du garçon franco-britannique de 12 ans, qui venait d'arriver à Porquerolles avec sa famille quand il a pris son vélo samedi vers 18H00, par un fort mistral.
              
Dès le début des recherches, qui avaient mobilisé pendant trois jours des centaines de personnes, les chiens pisteurs s'étaient tous dirigés vers la mer.
 

AFP
 

Première publication : 01/11/2012

  • FRANCE

    La mort d'un nouveau-né en Corrèze relance le débat sur les déserts médicaux

    En savoir plus

  • TUERIE D'ÉCHIROLLES

    La Villeneuve, de "l'utopie de quartier" à l'infernale réputation

    En savoir plus

  • TUERIE D'ÉCHIROLLES

    "En 30 ans de vie à Échirolles, je n'avais jamais ressenti une telle tension"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)