Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Slogans"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Reims: emballement autour d'une agression

En savoir plus

FOCUS

Les stigmates de manifestations "anti-Charlie" toujours visibles dans le sud du Niger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les tubes de l'été 2015

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Économie partagée : "Les modèles de demain sont encore à inventer"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : les créanciers à Athènes pour négocier un nouveau prêt

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance est une chose difficile à regagner"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Froome, Froome"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Rocard : "Nous sommes tous des Grecs allemands !"

En savoir plus

Amériques

Le maire de New York, Michael Bloomberg, soutient Barack Obama

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/11/2012

Saluant le bilan du président sortant dans la lutte contre le changement climatique, Michael Bloomberg, maire de New York et ancien membre du Parti républicain, appelle à voter pour Barack Obama à l'élection présidentielle américaine.

Le maire de New York Michael Bloomberg, un indépendant, a créé la surprise jeudi en apportant son soutien au président démocrate Barack Obama, saluant son implication dans la lutte contre le réchauffement climatique.
              
M. Bloomberg, qui était très courtisé par les deux candidats, s'était jusqu'à présent montré très critique à l'égard de l'un et de l'autre, dénonçant le ton de la campagne et estimant que tant M. Obama que son adversaire républicain Mitt Romney n'abordaient pas les problèmes de fond.
              
Mais dans sa lettre "Bloomberg View", à la lumière de l'ouragan Sandy qui a créé des dégâts considérables dans sa ville, il a estimé jeudi que M. Obama était celui qui saurait "diriger en matière de changement climatique".
              
"Notre climat change", a écrit M. Bloomberg. "En 14 mois, deux ouragans nous ont forcé à évacuer des quartiers entiers, ce que notre ville n'avait jamais fait auparavant. Si c'est une tendance, elle n'est pas viable".
              
Il a salué les "mesures importantes", prises ces quatre dernières années par le président Obama, notamment "pour réduire le bilan carbone" américain et s'est aussi félicité que le président soutienne le droit à l'avortement et se soit prononcé pour le mariage homosexuel, deux sujets auxquels le maire est très attaché.
              
Il a ajouté qu'il aurait pu voter pour le Mitt Romney de 2003, à l'époque où il était gouverneur du Massachusetts, mais que le candidat d'aujourd'hui était "revenu sur toutes les positions sensées" qu'il avait à l'époque sur l'immigration, les armes illégales l'avortement et l'assurance maladie".
              
AFP

Première publication : 01/11/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    En Floride, Obama peut-il perdre le "vote juif" ?

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    "J’ai voté Marine Le Pen et Barack Obama"

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    La nouvelle polémique anti-avortement qui embarrasse Romney

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)