Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Amériques

Le maire de New York, Michael Bloomberg, soutient Barack Obama

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/11/2012

Saluant le bilan du président sortant dans la lutte contre le changement climatique, Michael Bloomberg, maire de New York et ancien membre du Parti républicain, appelle à voter pour Barack Obama à l'élection présidentielle américaine.

Le maire de New York Michael Bloomberg, un indépendant, a créé la surprise jeudi en apportant son soutien au président démocrate Barack Obama, saluant son implication dans la lutte contre le réchauffement climatique.
              
M. Bloomberg, qui était très courtisé par les deux candidats, s'était jusqu'à présent montré très critique à l'égard de l'un et de l'autre, dénonçant le ton de la campagne et estimant que tant M. Obama que son adversaire républicain Mitt Romney n'abordaient pas les problèmes de fond.
              
Mais dans sa lettre "Bloomberg View", à la lumière de l'ouragan Sandy qui a créé des dégâts considérables dans sa ville, il a estimé jeudi que M. Obama était celui qui saurait "diriger en matière de changement climatique".
              
"Notre climat change", a écrit M. Bloomberg. "En 14 mois, deux ouragans nous ont forcé à évacuer des quartiers entiers, ce que notre ville n'avait jamais fait auparavant. Si c'est une tendance, elle n'est pas viable".
              
Il a salué les "mesures importantes", prises ces quatre dernières années par le président Obama, notamment "pour réduire le bilan carbone" américain et s'est aussi félicité que le président soutienne le droit à l'avortement et se soit prononcé pour le mariage homosexuel, deux sujets auxquels le maire est très attaché.
              
Il a ajouté qu'il aurait pu voter pour le Mitt Romney de 2003, à l'époque où il était gouverneur du Massachusetts, mais que le candidat d'aujourd'hui était "revenu sur toutes les positions sensées" qu'il avait à l'époque sur l'immigration, les armes illégales l'avortement et l'assurance maladie".
              
AFP

Première publication : 01/11/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    En Floride, Obama peut-il perdre le "vote juif" ?

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    "J’ai voté Marine Le Pen et Barack Obama"

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    La nouvelle polémique anti-avortement qui embarrasse Romney

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)