Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

Moyen-orient

Attaque de Benghazi : le consulat aurait abrité une mission secrète de la CIA

© AFP

Dernière modification : 03/11/2012

Selon le "Wall Street Journal", le consulat américain de Benghazi, qui a été la cible, le 11 septembre, d'une attaque dans laquelle l'ambassadeur a été tué, hébergeait une mission de la CIA chargée de mettre la main sur les armes lourdes du régime.

Le consulat de Benghazi (Libye), où quatre Américains dont l'ambassadeur ont trouvé la mort le 11 septembre lors d'une attaque, abritait principalement des membres de la CIA en mission secrète, rapporte vendredi le Wall Street Journal (WSJ).

L'attaque du consulat a provoqué une tempête politique aux Etats-Unis, à l'approche des élections du 6 novembre. Les républicains emmenés par Mitt Romney ont reproché au gouvernement démocrate du président Barack Obama leur manque de préparation et de réaction.

Selon le journal américain, seuls sept des 30 responsables américains évacués de Benghazi à la suite de cette attaque travaillaient pour le département d'Etat.

Les deux agents de sécurité tués le 11 septembre travaillaient également pour l'Agence centrale de renseignement et non pour le ministère américain des Affaires étrangères, le département d'Etat, indique le WSJ.

Plus d'une vingtaine de membres de la CIA opéraient en secret dans un bâtiment annexe du consulat, où s'étaient retranchés des membres du personnel après une première attaque.

L'objectif de cette mission secrète, entamée peu après le début en février 2011 du mouvement de révolte qui allait entraîner la chute de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi, était de lutter contre le terrorisme et de mettre la main sur les armes lourdes du régime, selon le journal.

Des problèmes de communication entre la CIA et le département d'Etat pourraient expliquer les failles en matière de sécurité mises au jour lors de cette attaque, poursuit le Wall Street Journal.
 

AFP

Première publication : 02/11/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Hillary Clinton "assume la responsabilité" de la gestion de l'attaque de Benghazi

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attaque de Benghazi : les conditions de sécurité diplomatique remises en cause

    En savoir plus

  • LIBYE

    Attaque anti-américaine de Benghazi : de larges zones d'ombre demeurent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)