Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Amériques

Le bilan des victimes de Sandy ne cesse de s'alourdir

© AFP

Dernière modification : 02/11/2012

Quatre jours après le passage de la tempête Sandy sur la côte est des États-Unis, le pays panse ses plaies. Au moins 98 personnes sont mortes dans les intempéries. La catastrophe pourrait coûter jusqu'à 50 milliards de dollars de pertes économiques.

Le bilan des victimes de la tempête Sandy, qui a balayé la côte nord-est des États-Unis en début de semaine, s’élève à au moins 98 morts, annonce les autorités américaines. Il pourrait encore s'alourdir à mesure que les fouilles des habitations dévastées se poursuivent. Quarante personnes sont décédées dans la seule ville de New York, et treize dans le New Jersey, où certains habitants victimes de l'ouragan commencent à se plaindre d'être oubliés par les autorités. Parmi les autres États les plus touchés, le Maryland compte onze décès, tout comme la Pennsylvanie. Il y a également eu un mort au Canada. 

À New York, quelque 650 000 personnes sont toujours privées d'électricité. Au total, 4,5 millions de personnes étaient toujours privées d'électricité jeudi soir sur la côte nord-est des États-Unis.

Pillage et manque de policiers

Des habitants de la Grosse Pomme se sont plaints du manque de policiers et disent redouter une recrudescence de la criminalité. Plus de quinze personnes ont été inculpées dans le Queens pour pillage. Un homme a été accusé jeudi d'avoir menacé avec une arme un autre conducteur qui tentait de couper une file d'attente pour se procurer de l'essence, a rapporté le procureur du Queens Richard Brown.

La tempête Sandy pourrait par ailleurs se révéler la plus coûteuse qu'ait connue le pays après l'ouragan Katrina, qui avait dévasté la région de la Nouvelle-Orléans en 2005. La compagnie spécialisée dans l'évaluation des catastrophes Eqecat a estimé que Sandy pourrait coûter 20 milliards de dollars de dommages assurés et jusqu'à 50 milliards de dollars de pertes économiques, ce qui représente le double de sa précédente évaluation.

Si ces pertes étaient vérifiées, Sandy deviendrait alors la quatrième catastrophe la plus coûteuse pour les États-Unis, selon l'Institut d'information de l'assurance, après l'ouragan Katrina en 2005, les attentats du 11 septembre 2001 et l'ouragan Andrew en 1992. 

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 02/11/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Du New Jersey, Barack Obama promet son soutien aux sinistrés de Sandy

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "À New York et dans le New Jersey, ils vont se souvenir longtemps de Sandy"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    En images : après le passage de Sandy, un air de désolation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)