Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

Amériques

Le taux de chômage remonte malgré une hausse des embauches

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 02/11/2012

Le taux de chômage aux États-Unis est remonté à 7,9 % en octobre, selon le rapport officiel sur l'emploi publié vendredi. Dans le même temps, les embauches ont enregistré une hausse de 16 % par rapport au mois de septembre.

Le taux de chômage est légèrement remonté aux États-Unis en octobre, en dépit d'une accélération des embauches dans le pays, selon le rapport officiel sur l'emploi publié, vendredi 2 novembre, à Washington.

Le taux de chômage officiel est remonté de 0,1 point pour s'établir à 7,9 %, après une chute totalement inattendue en septembre, qui l'avait fait tomber à son niveau le plus faible depuis l'arrivée du président Barack Obama à la Maison Blanche en janvier 2009.

Cette remontée du chômage est conforme à la prévision médiane des analystes. Les chiffres, publiés par le département du Travail, sont meilleurs en ce qui concerne les embauches.

Quelque 125 000 créations nettes

Selon le ministère, l'économie américaine a créé en effet 171 000 emplois de plus qu'elle n'en détruisait en octobre. Le solde net des embauches apparaît ainsi en hausse de 16 % par rapport à septembre, et nettement supérieur à la prévision médiane des analystes, qui donnait 125 000 créations de postes nettes.

D'autre part, le ministère a revu en hausse de 33 % son estimation des embauches pour août et septembre, ce qui tend à expliquer a posteriori la forte baisse du taux de chômage relevée en septembre (-0,3 point). Le solde des créations d'emplois nettes du secteur privé en octobre (184 000), en hausse 44 % sur un mois, est à son plus haut niveau depuis février et nettement supérieur à ce sur quoi tablaient les analystes (130 000).

Ne perdant une occasion de court-circuiter Barack Obama à quatre jours de la présidentielle, le candidat républicain à la présidentielle américaine, Mitt Romney, a estimé que cette remontée du chômage constituait un "triste rappel" du fait que l'économie du pays est "quasiment au point mort".

"Le taux de chômage est plus haut que quand le président [Barack] Obama a pris ses fonctions, et il y a toujours 23 millions d'Américains qui peinent à trouver un emploi", a affirmé Mitt Romney, quatre jours avant l'élection lors de laquelle il disputera la Maison Blanche au dirigeant démocrate sortant.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 02/11/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Le chômage américain revient à son niveau de début 2009

    En savoir plus

  • EMPLOI

    Hausse des embauches, stagnation du chômage : le paradoxe américain

    En savoir plus

  • EMPLOI

    Le chômage américain au plus bas depuis trois ans

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)