Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Amériques

Le taux de chômage remonte malgré une hausse des embauches

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 02/11/2012

Le taux de chômage aux États-Unis est remonté à 7,9 % en octobre, selon le rapport officiel sur l'emploi publié vendredi. Dans le même temps, les embauches ont enregistré une hausse de 16 % par rapport au mois de septembre.

Le taux de chômage est légèrement remonté aux États-Unis en octobre, en dépit d'une accélération des embauches dans le pays, selon le rapport officiel sur l'emploi publié, vendredi 2 novembre, à Washington.

Le taux de chômage officiel est remonté de 0,1 point pour s'établir à 7,9 %, après une chute totalement inattendue en septembre, qui l'avait fait tomber à son niveau le plus faible depuis l'arrivée du président Barack Obama à la Maison Blanche en janvier 2009.

Cette remontée du chômage est conforme à la prévision médiane des analystes. Les chiffres, publiés par le département du Travail, sont meilleurs en ce qui concerne les embauches.

Quelque 125 000 créations nettes

Selon le ministère, l'économie américaine a créé en effet 171 000 emplois de plus qu'elle n'en détruisait en octobre. Le solde net des embauches apparaît ainsi en hausse de 16 % par rapport à septembre, et nettement supérieur à la prévision médiane des analystes, qui donnait 125 000 créations de postes nettes.

D'autre part, le ministère a revu en hausse de 33 % son estimation des embauches pour août et septembre, ce qui tend à expliquer a posteriori la forte baisse du taux de chômage relevée en septembre (-0,3 point). Le solde des créations d'emplois nettes du secteur privé en octobre (184 000), en hausse 44 % sur un mois, est à son plus haut niveau depuis février et nettement supérieur à ce sur quoi tablaient les analystes (130 000).

Ne perdant une occasion de court-circuiter Barack Obama à quatre jours de la présidentielle, le candidat républicain à la présidentielle américaine, Mitt Romney, a estimé que cette remontée du chômage constituait un "triste rappel" du fait que l'économie du pays est "quasiment au point mort".

"Le taux de chômage est plus haut que quand le président [Barack] Obama a pris ses fonctions, et il y a toujours 23 millions d'Américains qui peinent à trouver un emploi", a affirmé Mitt Romney, quatre jours avant l'élection lors de laquelle il disputera la Maison Blanche au dirigeant démocrate sortant.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 02/11/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Le chômage américain revient à son niveau de début 2009

    En savoir plus

  • EMPLOI

    Hausse des embauches, stagnation du chômage : le paradoxe américain

    En savoir plus

  • EMPLOI

    Le chômage américain au plus bas depuis trois ans

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)