Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

SPORT

Tournoi de Paris-Bercy : grosse désillusion pour Tsonga

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 02/11/2012

Le numéro un français, Jo-Wilfried Tsonga, a été éliminé, ce vendredi, en quart de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy par David Ferrer en deux sets secs (6-2, 7-5). L'Espagnol est le dernier joueur du top 10 encore en lice à Paris.

"Ferrer a été nettement au dessus de moi." Lucide, Jo-Wilfried Tsonga s'est montré abattu à l'issue de son match. Il faut dire que la déception est immense pour le 6e joueur mondial qui est devenu, au fil des forfaits et des surprises à Bercy, le favori du tournoi.

Laborieux lors de son entrée en lice face à son compatriote Julien Benneteau, moyen jeudi contre Nicolas Almagro, Tsonga n'a pas trouvé l'étincelle qui lui aurait permis de poursuivre sa route dans ce tournoi qu'il avait remporté en 2008 et qu'il porte particulièrement dans son cœur. La marche était trop haute, ce vendredi, face à David Ferrer (n°4 mondial), qui atteint pour la première fois le dernier carré à Bercy, après trois défaites en quart de finale. "J'ai envie d'être plus solide, plus constant. Je n'ai pas encore un style de jeu qui m'est propre et qui gène mes adversaires", a déclaré le Français à l'issue de la rencontre.

Jo-Wilfried Tsonga : "Mon niveau de jeu doit s'améliorer"


Après les forfaits de Roger Federer et Rafael Nadal ainsi que les défaites prématurées de Novak Djokovic et d'Andy Murray, le tournoi de Paris-Bercy, miné par la proximité du Masters de Londres (qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison), a ainsi perdu une nouvelle tête d'affiche. À ce titre, Tsonga arrivera dans la capitale britannique avec une statistique inquiétante : celle de ne pas avoir battu un seul joueur du top 8 cette saison, en neuf occasions ! "Je n'ai pas d'explications à ça. J'ai été moins bon qu'eux", a simplement expliqué le Manceau lors de la conférence de presse d'après-match.

Le revers de Tsonga, ajouté à la défaite de Tomas Berdych face à Gilles Simon, signifie également que le tournoi de Paris-Bercy sera remporté dimanche par un joueur qui n'a encore jamais décroché un Masters 1000 de sa carrière.

Un titre qui tend désormais les bras à David Ferrer, dernier joueur du top 10 encore en lice, qui rencontrera, samedi, en demi-finale, le Français Michaël Llodra, vainqueur de Sam Querrey (7-6, 6-3). 


Simple messieurs (quarts de finale) :


Gilles Simon (FRA) bat Tomas Berdych (CZE/N.5) 6-4, 6-4
Jerzy Janowicz (POL) bat Janko Tipsarevic (SRB/N.8) 3-6, 6-1, 4-1 (abandon)
David Ferrer (ESP/N.4) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.6) 6-2, 7-5
Michaël Llodra (FRA) bat Sam Querrey (USA) 7-6 (7/4), 6-3

Première publication : 02/11/2012

  • TENNIS

    Tournoi de Paris-Bercy : Gilles Simon dans le dernier carré

    En savoir plus

  • TENNIS

    Tournoi de Paris-Bercy : voie royale pour Tsonga

    En savoir plus

  • TENNIS

    Tournoi de Paris-Bercy : les têtes tombent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)